Le Jazz confirme à Miami, les Lakers enfoncent New Orleans, Milwaukee et Brooklyn à la relance

Diminué, le Utah Jazz a livré un match solide à Miami pour remporter une 7e victoire cette saison (102-91). Rudy Gobert a validé un nouveau double-double (12 pts, 12 rbds). Les Los Angeles Lakers ont largement dominé les New Orleans Pelicans (126-99). Milwaukee et Brooklyn ont également gagné.

Utah peut compter sur sa défense

Alors que l'infirmerie du Utah Jazz s'est un peu plus remplie samedi soir avec la blessure précoce de Derrick Favors chez le Miami Heat, la franchise de Rudy Gobert (12 pts, 12 rbds) s'est recentrée sur sa défense pour faire la différence face aux Floridiens (102-91). Deuxième défense de NBA (93,1 pts encaissés en moyenne), derrière les Los Angeles Clippers (91,9), les hommes de Quin Snyder ont construit leur succès entre le deuxième et le troisième quart, en passant un 15-0 à leur adversaire. Alors que les deux équipes étaient à égalité à 2 minutes de la pause (47-47, 22e), le Jazz a accéléré pour virer en tête (52-47, 24e) puis prendre une avance confortable en début de période suivante (62-47, 28e).

5
Rudy Gobert a validé samedi son 5e double-double en 11 matches
.


Malgré les absences de George Hill et Boris Diaw, les visiteurs ont su gérer l'écart, grâce notamment à un Gordon Hayward agressif (25 pts à 10/20, 9 rbds, 4 pds), bien aidé par Rodney Hood (17 pts). Dans la raquette, Rugy Gobert a fait le nécessaire pour contenir Hassan Whiteside (15 pts, 14 rbds), qui a tout de même terminé meilleur marqueur, à égalité avec James Johnson. Cette deuxième victoire consécutive permet à Utah de se rapprocher un peu plus du haut de la Conférence Ouest (7v-4d), avec une victoire d'avance sur les Los Angeles Lakers et les Portland Trail Blazers (6v-4d). San Antonio, 3e, ne compte qu'une défaite de moins (7v-3d). Comme attendu, le début de saison est bien plus compliqué pour le Heat, 13e à l'Est (2v-6d).

Les Lakers font la différence avec leur banc

Si les Los Angeles Lakers impressionnent depuis le début de saison (6v-4d), c'est en grande partie grâce à leur banc, étincelant face aux New Orleans Pelicans samedi soir (126-99). En plus d'une adresse très intéressante (55,3%, 16/30 à trois points), les Angelinos se sont reposés sur Jordan Clarkson (23 points) et Lou Williams (21 pts), jokers de luxe, pour renverser un adversaire sans fond de jeu autre que celui de compter sur Anthony Davis pour sauver la mise. À domicile, où ils n'ont toujours pas gagné, les Pelicans ont vu Davis inscrire 34 points mais lorsque ce dernier a dû quitter ses partenaires quelques instants pour soigner son dos, les locaux ont encaissé un 14-0 dont ils ne se sont jamais remis.

La nouvelle débâcle de New Orleans a tout de même poussé Alvin Gentry a tenter de changer de formule, offrant ainsi à Alexis Ajinça son plus gros temps de jeu de la saison (24 minutes). Le Français en a profité pour compiler 6 points (à 3/4), 7 rebonds et 2 contres, ce qui pourrait l'amener à jouer un peu plus souvent lors des prochains matches (il a passé 5 rencontres sans disputer la moindre minute cette saison). En attendant, les Pelicans espèrent les retours rapides de Jrue Holiday, Tyreke Evans et Quincy Pondexter à la compétition. Du côté de Los Angeles, c'est bien cette profondeur d'effectif qui, combinée aux principes imposés par Luke Walton, permet à la franchise de signer un très bon départ et de pointer à la 6e place à l'Ouest. La série pourrait se poursuivre chez les Minnesota Timberwolves dès dimanche.

Milwaukee et Brooklyn à la relance

Les Milwaukee Bucks ont remporté leur cinquième victoire de la saison, contre Memphis (106-96), dans le sillage d'un excellent Giannis Antetokounmpo (27 pts à 9/13, 6 rbds, 5 pds, 4 int, 4 ctrs). Michael Beasley s'est distingué avec 19 points. En face, Marc Gasol a terminé meilleur marqueur des siens (18 pts, 5 rbds, 6 pds). 

Les Brooklyn Nets (4v-5d, 9e à l'Est) se sont appuyés sur un très bon dernier quart (32-21) pour l'emporter chez les Phoenix Suns (122-104). Ryan Hollis-Jefferson (20 pts, 13 rbds), Trevor Booker (19 pts), Sean Kilpatrick (19 pts) et Joe Harris (19 pts) se sont mis en évidence pour les Nets. T.J. Warren a inscrit 18 points pour la franchise de l'Arizona, 12e à l'Ouest (3v-7d).

Retour à l'accueil