Houston dégaine, James Harden aussi

Quatrième victoire en cinq matches pour les Houston Rockets, tombeurs des Sacramento Kings vendredi soir (117-104). Face à un DeMarcus Cousins un peu trop seul (32 pts, 9 rbds, 5 ctrs), les Texans ont utilisés leurs deux meilleures armes pour faire la différence très rapidement dans la partie : James Harden, auteur d'un triple-double (23 pts, 10 rbds, 10 pds), et les tirs à trois points, un secteur dans lequel ils ont terminé à 21/50 (42%).

50    
Les 50 tirs à trois points tentés les Rockets constituent un nouveau record NBA.


Spécialiste du tir longue distance, Ryan Anderson (13 pts) a confirmé que ce style de jeu convenait parfaitement à son équipe : «C'est le style que nous avons construit autour de James (Harden), et nous avons des shooteurs. Ce qu'il y a de mieux encore, c'est que nous n'avons pas donné l'impression d'avoir tiré 50 fois à trois points. Les tirs ont été pris en rythme, c'était de bons tirs et ce sont ces tirs que nous prenons habituellement.»

Cousins s'est montré beaucoup plus critique à l'égard de son équipe : «Si on veut être l'équipe qui laisse les autres venir chez nous et remporter automatiquement une victoire, c'est ce qui va se passer si on continue de jouer comme ça». Les Kings ont craqué dès le premier quart (38-19, 12e) et n'ont jamais réussi à se ressaisir. Avec un bilan de 6 victoires pour 10 défaites, ils pointent à la 10e place à l'Ouest, à 2 victoires de Portland (9v-9d), huitième. Houston (10v-6d) est 5e.

Retour à l'accueil