DeMar DeRozan continue de porter Toronto, Atlanta en balade face à Philadelphie

Vainqueurs respectivement des New York Knicks (118-107) et des Philadelphia Sixers (117-96), les Toronto Raptors et les Atlanta Hawks ont amélioré leur bon bilan de début de saison régulière (7v-2d). Ils espèrent une défaite de Cleveland (7v-1d) dimanche pour partager la tête de la Conférence Est.

DeRozan continue de porter Toronto

DeMar DeRozan est l'une des belles surprises du début de saison, surtout pour les Toronto Raptors qui ne s'attendaient peut-être pas à le voir être aussi performant. Alors que la franchise Canadienne a dominé les New York Knicks samedi soir (118-107), l'ailier a terminé meilleur marqueur du match avec 33 points, soit son 8e match à 30 points ou plus en 9 sorties. Seuls Michael Jordan, World B. Free et Tony Archibald avaient déjà fait aussi bien dans leur carrière. La prestation de DeRozan a ainsi permis aux siens de remporter une septième victoire en neuf matches, et de maintenir la pression sur les Cleveland Cavaliers, qui comptent une défaite de moins (7v-1d). Raptors et Cavaliers doivent se retrouver mardi soir pour un premier choc de début de saison à l'Est.

Au Air Canada Center, Toronto n'a pas eu la partie facile, en témoignent les 27 changements de leader au cours de la rencontre. Après un début de match plutôt bon, les Knicks ont rejoint les vestiaires en tête (53-56, 24e). Passés devant au score à l'issue de la troisième période (87-85, 36e), les Raptors ont fait la différence dans le dernier quart malgré les bons matches de Kristaps Porzingis (21 pts), Carmelo Anthony (31 pts) et Derrick Rose (21 pts). Dans la raquette, Joakim Noah a collectionné les rebonds (18, dont 8 offensifs), sans parvenir à capitaliser offensivement (4 pts à 2/9). La plus grande maîtrise des protégés de Dwane Casey, qui avait pourtant titularisé Pascal Siakam (9 pts) et Norman Powell (19 pts), a fini par payer.

Presque une formalité pour Atlanta

Au contact de Toronto, les Atlanta Hawks ont profité de la réception des Philadelphia Sixers pour remporter une quatrième victoire consécutive (117-96) et ce malgré un premier quart-temps catastrophique. Dominés après 12 minutes par une équipe qui évoluait sans Joel Embiid (repos), les hommes de Mike Budenholzer avait alors commis 9 pertes de balle, provoquant la fureur du coach. Sur les 36 minutes suivantes, ses joueurs ont beaucoup mieux tenu le ballon (7 balles perdues) et ont ainsi pu renverser un adversaire qui ne compte qu'une victoire cette saison (1v-8d).

7
Dwight Howard est celui qui compte le plus de double-doubles à son actif sur ce début de saison. Il a compilé au moins 10 points et 10 rebonds sept fois en neuf matches.

«Nous n'arrivions pas à nous accrocher, a regretté l'entraîneur de Philadelphie Brett Brown. Nous devons faire tout ce que nous pouvons dans l'engagement et nous ne nous y sommes pas tenus. Historiquement, ils ont toujours été difficiles à jouer pour nous». Compte tenu de l'écart conséquent en fin de match, Brown a accordé trois minutes de temps de jeu à Timothé Luwawu-Cabarrot, qui a inscrit son deuxième panier en carrière (2 pts à 1/1). Du côté d'Altanta, Tim Hardaway Jr. a été le plus efficace, en sortie de banc (20 pts). Cinq autres de ses coéquipiers ont atteint la barre des dix points (Bazemore, Hodard, Schröder et Korver). À l'instar de Toronto, les Hawks peuvent espérer garder le rythme en haut de Conférence Est avec un déplacement à Miami mardi.

Retour à l'accueil