Darussafaka s'impose à Kaunas, l'Anadolu Efes bat le Panathinaikos, Vitoria fait tomber l'Etoile Rouge de Belgrade

Adrien Moerman a pesé dans la victoire à l'extérieur, la troisième en trois matches, de Darussafaka à Kaunas, vendredi, contre le Zalgiris d'un excellent Léo Westermann.

Curieux début de saison européen que celui de Darussafaka. Incapable de s'imposer dans le calme de sa Volkswagen Arena (0-2), le nouveau riche stambouliote est irrésistible à l'extérieur : trois matches, trois victoires, la dernière à Kaunas (83-80), vendredi. Le Zalgiris d'un excellent Léo Westerman, meilleur marqueur (21 points) et passeur (6) de la partie, comptait pourtant neuf points d'avance à la mi-temps (35-26). 

Toujours handicapé par ses limites au rebond (21 vendredi, contre 33 pour Kaunas) - aucune équipe n'en capte moins en Euroligue -, «Dacka» a malgré tout recollé puis pris le large en fin de troisième quart-temps (9-0, de 50-52 à 52-59) dans le sillage de son intérieur français Adrien Moerman. Auteur de 5 interceptions mais maladroit (2 points, 1/5) avant la pause, l'ancien joueur de Banvit a pris feu au retour des vestiaires et terminé avec 16 points (6/16), 5 rebonds et 4 passes. Et si l'écart (+7, 38e) a fondu dans les deux dernières minutes, son équipe a résisté au retour de Paulius Jankunas (21 points, 11 rebonds) et des siens.

Soirée faste pour les Français

Trois autres Français étaient engagés sur les parquets d'Euroligue vendredi, au lendemain du nouveau numéro de Nando De Colo. À Istanbul, l'Anadolu Efes de Thomas Heurtel a signé un deuxième succès consécutif (91-83, a2p.) contre les Grecs du Panathinaïkos. «Totalement frustré» par l'arrivée d'un nouvel entraîneur, Velimir Perasovic, dont la philosophie lui est étrangère, le meneur français était dans le cinq majeur. Et il a pesé sur une partie haletante, avec 17 points (meilleur total du match), 5 passes décisives et 2 rebonds. 


Dans la dernière rencontre de la soirée, Rodrigue Beaubois a retrouvé des sensations avec Vitoria, tombeur (70-63) de l'Étoile rouge de Belgrade dans l'imposante Kombank Arena. L'arrière français, qui avait fait ses débuts européens lors de la journée précédente (5 points en 9 minutes) après qu'une blessure l'a tenu éloigné des parquets, a terminé co-meilleur marqueur du match avec Shane Larkin (16 points). Son coéquipier et international tricolore Kim Tillie, dont l'utilisation a été plus limitée à l'intérieur, est resté sobre mais discret (3 points et 2 rebonds en 14 minutes).

Retour à l'accueil