Charlotte domine le Jazz et rejoint Cleveland en tête de Conférence Est

À la faveur de leur victoire face au Utah Jazz (104-98), les Charlotte Hornets ont validé un sixième succès en sept rencontres, ce qui leur permet de se hisser à la hauteur de Cleveland en tête de Conférence Est.

Charlotte peut aussi compter sur son banc

«Ils se complètent bien» - Quin Snyder

L'opposition entre Charlotte et Utah, deux équipes prétendantes à une qualification pour les play-offs dans leur conférence respective, a tourné en faveur des Hornets mercredi soir (104-98), confirmant ainsi que l'équipe de Nicolas Batum (9 pts à 3/10, 2 rbds, 5 pds) devrait faire partie des candidats à une des 4 premières place à l'Est, synonyme d'avantage du terrain au premier tour des play-offs. Sur leur parquet, les Hornets ont profité de l'absence de George Hill pour le Jazz (pouce) et de l'apport conséquent de leur banc (41 points) pour se remettre d'un premier quart mal maîtrisé (24-32, 12e).

Sous l'impulsion de Kemba Walker (21 pts, 5 rbds, 6 pds), les locaux ont repris l'avantage à seulement 7 minutes de la fin, sur un panier du jeune Frank Kaminsky (13 pts, 5 rbds, 3 pds). En face, les prestations de Gordon Hayward (29 pts, 7 rbds), Rodney Hood (20 pts), Derrick Favors (16 pts, 10 rbds) et Rudy Gobert (7 pts, 11 rbds, 3 ctrs) n'ont pas été suffisantes.

«Ce sont de bons joueurs. Ils se complètent bien», a estimé Quin Snyder, entraîneur du Jazz, à propos des Hornets. Et d'ajouter : «Ils ont une identité en sortie de banc avec ce groupe. Ils se reposent sur Marco (Belinelli) en sorties d'écrans et il est dur à défendre et ensuite ils s'appuient sur Kaminsky et Sessions sur le pick and roll». Avec ce sixième succès en sept matches, Charlotte est co-leader de la Conférence Est avec les Cleveland Cavaliers. Malgré cette quatrième défaite de la saison, Utah (5v-4d) reste dans les huit premières places à l'Ouest (7e).

Retour à l'accueil