Les Lakers font chuter les Rockets, Sacramento n'a fait qu'une bouchée de Phoenix

La surprise de la nuit du 26 au 27 octobre est venue de la défaite des Houston Rockets de James Harden (34 pts, 17 pds) chez les Los Angeles Lakers. Auparavant, les Sacramento Kings s'étaient facilement mis à l'abri contre Phoenix (113-94).

Houston, déjà un problème

Les Houston Rockets ont vécu une véritable désillusion mercredi soir en s'inclinant lors de leur premier match de saison régulière, chez les Los Angeles Lakers (120-114). En tête après les trois premiers quarts (96-90, 36e), les Texans se sont écroulés dans la dernière période (30-18), malgré un énorme match de James Harden. Le meneur-arrière, qui avait assuré qu'il changerait son jeu pour permettre à son équipe de jouer les premiers rôles à l'Ouest, a tenu parole en compilant 34 points, 8 rebonds et 17 passes décisives, son nouveau record en carrière. Insuffisant cependant pour compenser la maladresse au large de son équipe (24,1%).

Côté Lakers, Jordan Clarkson (25 pts en sortie de banc), D'Angelo Russell (20 pts) ou encore Julius Randle (18 pts, 7 rbds, 6 pds) sont parvenus à remettre leur équipe dans le droit chemin et débuter leur saison - la première sans Kobe Bryant - par une victoire prometteuse pour les débuts de Luke Walton en tant que coach.

Sacramento a maîtrisé son sujet

Face à une équipe de Phoenix en manque de repères, les Sacramento Kings n'ont pas hésité à se reposer sur DeMarcus Cousins (24 pts) et Rudy Gay (22 pts) pour rapidement s'envoler dans le premier match de saison régulière des deux équipes (victoire 113-94 des Kings). Les Suns ont compté jusqu'à 26 points de retards mais sont parvenus à réduire l'écart à dix points avant d'encaisser un 12-1 (98-77) qui a alors scellé le sort de la rencontre.

Devin Booker a terminé meilleur marqueur de la franchise de l'Arizona (18 pts), malgré un problème de fautes (5). Pour Sacramento, le résultat est plutôt encourageant mais Phoenix, qui devrait fréquenter le fond de la Conférence Ouest, ne constitue pas un véritable test pour déterminer la capacité des Kings à être compétitifs.

Retour à l'accueil