Les Bulls enchaînent face aux Pacers

Les Chicago Bulls ont largement dominé les Indiana Pacers (118-101) samedi dans un choc de prétendants aux premiers rôles dans la conférence Est.

Le match : 118-101

Malgré les arrivées de neuf joueurs et le manque de véritable shooteur extérieur dans son cinq de départ, Chicago débute bien la saison. Face aux Pacers, les Bulls ont même plié l'affaire en une mi-temps (62-41). Rajon Rondo s'est régalé en distribuant les caviars (13 passes décisives) alors que les quatre autres titulaires ont tous marqué au moins douze points, la cohabitation entre Jimmy Butler(16 points en neuf tirs) et Dwyane Wade (14 points en sept tirs) se passant relativement bien. Pour Indiana, seuls Paul George et le jeune Miles Turner (20 points chacun) ont surnagé alors que le meneur Jeff Teague, recrue phare de l'été, n'a pas marqué le moindre point (0/7)

Le joueur : Doug McDermott

Surprise ! Pour les Bulls, le joueur le plus utilisé et meilleur marqueur samedi soir n'est ni une des stars de l'équipe, ni même un titulaire. Il s'agit de l'ailier Doug McDermott , qui a bénéficié d'une fin de match sans enjeu pour être sur le terrain tout le quatrième quart-temps. Aligné durant vingt-sept minutes, McDermott a marqué vingt-trois points grâce à un superbe 5/6 à trois points. Il a ajouté quatre rebonds, trois passes décisives, une interception et un contre. Pas mal pour un joueur considéré comme un simple shooteur.


Le Frenchie : Séraphin, belle perf'

Pivot remplaçant des Pacers, Kevin Séraphin s'est mis en évidence malgré un temps de jeu limité. En douze minutes seulement, Séraphin a réalisé un match complet avec huit points (à 4/6) mais aussi quatre rebonds, deux passes, deux interceptions, un contre et aucune perte de balle. Le genre de performance qui pourrait lui permettre de faire grimper son temps de jeu.

Retour à l'accueil