Le MVP de la nuit : Russell Westbrook (51 points, 13 rebonds et 10 passes)

A  l’instar d’Anthony Davis, Russell Westbrook grave au marteau piqueur son nom dans les livres d’histoire de la NBA.

En compilant 51 points, 13 rebonds et 10 passes décisives contre les Suns, le meneur d’Oklahoma City a confirmé sa première sortie contre les Sixers (il était passé à une passe du triple double) mais surtout réalisé une performance historique.


Record de tirs pris : 44 !
La liste des exploits comprend le premier triple-double à 50 points ou plus depuis Kareem Abdul-Jabbar en 1975 et le troisième plus gros total de points dans un triple double de tous les temps derrière les 53 unités de Wilt Chamberlain en 1967-1968 et les 52 pts d’Elgin Baylor en 1961-1962. Westbrook est donc le seul meneur de ce club très fermé, dominé par les pivots ou les ailiers.


Libéré de Kevin Durant, Westbrook a toute licence en attaque et il n’hésite pas à dégainer. Il a shooté 44 fois contre Phoenix, nouveau record en carrière !


« Son cœur, sa nature de compétiteur, sa volonté de gagner, jamais je ne voudrais lui retirer », remarque Billy Donovan à ESPN. « Ni l’empêcher de jouer avec ce feu ou cette passion. Il est ainsi. Quand il a la balle dans les mains, il doit prendre des décisions et ce soir (vendredi), selon moi, nous allions survivre avec ses shoots. C’est l’un des meilleurs joueurs du monde, j’ai confiance en lui pour réussir ce genre de shoots quand il est ouvert. Je veux qu’il prenne ces tirs. »


Le roi du triple double à 40 points depuis deux ans
Pour son 38e triple double en carrière, le meneur All-Star a livré un combat pendant 45 minutes. Face à l’une des plus faibles équipe de la ligue, il n’a pas ménagé ses efforts et déjà accumulé de lourdes minutes dans les jambes.


« Il fallait gagner », explique-t-il. « Quand on désire gagner, on ne pense pas à la fatigue. La fatigue, c’est dans la tête. »


Et les statistiques sont sur la feuille de statistiques et désormais dans l’histoire. Une dernière statistique, peut-être la plus parlante pour désigner les performances et la domination de Westbrook. Depuis le début de saison 2014-2015, il a réussi 4 triple double avec au moins 40 points. Le reste de la NBA ? Aucun depuis LeBron James en 2010…

Retour à l'accueil