En pleine séance de shoot, Kevin Durant répond à ceux qui le critiquent

Après la première défaite de la saison à domicile, les Golden State Warriors ont pris la direction de New Orleans où ils vont affronter les Pelicans. Hier dans un Smoothie King Center déserté, Kevin Durant, tout en sueur, faisait une séance de shoots supplémentaire, expulsant sa frustration en s’en prenant à ceux qui le critiquent. 

« Ils disent que je ne suis pas affamé. Je suis là. Ils disent que je ne suis pas motivé. Je suis là. Continue KD. Ils me traitent de lâche, je travaille. » Durant

Forcément les journalistes ont voulu en savoir plus.

« C’est ce que je me dis quand je travaille. J’entends ça tout le temps. Vous entendez les bruits. Vous entendez ce qui est dit à votre sujet. Tout le monde l’entend. Donc c’est un peu de motivation supplémentaire lorsque vous entendez tout ça. Il n’y a personne dans la salle à l’heure actuelle et c’est là que vous vous améliorez. Personne ne vous voit faire ces trucs, mais par chance aujourd’hui vous êtes là à le voir. » Durant


Où trouve-t-il ces critiques ?

« Ce n’est pas que je les lis, c’est simplement dans l’air. Vous savez c’est simplement une atmosphère, les gens vous le disent et vous l’entendez. Vous me posez tout le temps des questions à ce sujet, évidemment que je sais, mais ça ne m’empêche pas de dormir. Ca alimente le feu. » Durant


Des critiques il y en a eu après la première défaite de l’équipe, une véritable déculottée à la maison face aux Spurs.

« Evidemment vous entendez les critiques. ‘La saison est terminée, l’équipe est la pire de la ligue, vous pensiez que ça allait être facile. Ce n’est qu’un match.’ Après avoir perdu un match de playoffs de 30 points ou gagné de 30 points dans le Game 1 des playoffs, vous vous dites que ce n’est qu’un match. C’est un match sur 82 et vous me donnez le sentiment que c’est la putain de fin du monde. » Durant

Retour à l'accueil