Damian Lillard délivre Portland face à Denver

Portland a pu compter sur Damian Lillard doublement décisif samedi soir.

Lillard a sauvé Portland

Portland a eu besoin d'une prolongation pour s'imposer à Denver (115-113 a.p.) et Damian Lillard a été le grand bonhomme de la soirée. Outre ses trente-sept points, le meneur des Blazers a surtout marqué le panier de la gagne avec moins d'une seconde à jouer en prolongation. Il avait déjà égalisé dans le temps réglementaire avec seulement 2"1 au chrono (104-104). Le match a également été marqué par une panne électrique sur une partie des éclairages au cours du quatrième quart-temps. Tout le monde ne peut pas briller continuellement.

San Antonio fait la leçon

Et de trois victoires consécutives pour San Antonio (98-79). Et de trois défaites de suite pour New Orleans. Le résultat peut paraître logique mais la large victoire des Spurs est rehaussée par l'absence de leurs deux anciens, Tony Parker et Manu Ginobili, reposés par Gregg Popovich. Titularisé à la place du Français, Patty Mills s'est fait plaisir (18 points, 5 passes). Dans le camp des Pelicans, Anthony Davis est revenu à des statistiques plus humaines après avoir enquillé 95 points sur ses deux premiers matches. Il s'est arrêté cette fois à dix-huit à 6/15 alors qu'Alexis Ajinça a eu droit à quinze minutes (4 points, 6 rebonds).

Sacramento laisse Minnesota sans victoire

Sacramento a réussi à maîtriser le retour de Minnesota en fin de partie pour obtenir son deuxième succès en trois matches. Alors que le score était à égalité (100-100) avec 3'30 restant à jouer, Rudy Gay (28 points) puis Ty Lawson ont redonné un avantage décisif aux Kings (106-103). Les meilleurs marqueurs du match sont, à égalité avec 29 points, DeMarcus Cousins (Sacramento) et Andrew Wiggins (Minnesota). Pour les Wolves, c'est la deuxième défaite en deux matches, en déplacement à chaque fois.

Retour à l'accueil