Anthony Davis (50 points et 16 rebonds) a lutté en vain contre Denver

Pour son premier match de la saison régulière, Anthony Davis a affolé les compteurs en inscrivant 50 points face aux Denver Nuggets. Les New Orleans Pelicans se sont pourtant inclinés à domicile (107-102). Memphis a débuté par une victoire sur son parquet contre Minnesota (102-98).

Anthony Davis vraiment trop seul

Le premier match de la saison régulière des New Orleans Pelicans a, semble-t-il, résumé la principale problématique qui va se poser à leur entraîneur, Alvin Gentry, pendant plusieurs mois : qui sera suffisamment bon pour aider Anthony Davis à engranger les succès ? Mercredi soir, l'intérieur a livré un premier match étincelant : 50 points (à 17/34), 16 rebonds, 5 passes, 7 interceptions, 4 contres.

Un effort vain puisque les Pelicans se sont inclinés à domicile contre les Denver Nuggets (105-100), que très peu de spécialistes voient jouer les premiers rôles cette saison. Le collectif des visiteurs a fait la différence, avec notamment une domination outrageuse aux rebonds (58-34). Pour les locaux, Alexis Ajinça n'a pas réussi à se montrer (0 pt, 1 rbd, 4 ftes en 11 minutes). Titulaire au poste de pivot, Omer Asik n'a pas fait mieux (2 pts, 1 rb en 17 minutes).

Memphis, réaction payante

La première soirée de Dave Fizdale à la tête des Memphis Grizzlies aura mis les nerfs du coach à rude épreuve. Il faut dire que le 16-1 encaissé d'entrée par l'équipe de Marc Gasol (18 pts), face à des Minnesota Timberwolves menés par Andrew Wiggins (25 pts) et Karl-Anthony Towns (21 pts), avait de quoi interpeller. En prenant leur temps, Mike Conley (24 pts, 4 pds) et les siens ont refait leur retard, bien aidé par l'apport de Zach Randolph (19 pts, 11 rbds) en sortie de banc. Toujours menés à moins de deux minutes du terme, les Grizzlies ont achevé la partie sur un 11-5 en leur faveur pour l'emporter (102-98).

Retour à l'accueil