Sergio Rodriguez : " C'est un gros challenge pour moi de revenir ici à 30 ans "

Aperçu en NBA entre 2006 et 2010 chez les Blazers, les Kings et les Knicks, Sergio Rodriguez n’a jamais réussi à faire sa place et à obtenir le temps de jeu qu’il pensait mériter dans la grande ligue. Voici pourquoi il décida vite de rentrer sur le vieux continent pour obtenir le succès que l’on connaît aujourd’hui, mis en apothéose par son trophée de MVP de l’Euroligue en 2014. Et pourtant, alors que tout semble acquis à sa cause en Europe, le meneur de jeu a encore une fois pris un risque : celui de se confronter de nouveau, à Philadelphie, au monde de la NBA. Il s’en est expliqué lors du Media Day des 76ers.


"J’ai eu un accueil très chaleureux ici à Philadelphie. Les gens me reconnaissent dans la rue et sont super avec moi. Après avoir passé six ans en Espagne, loin de la NBA, il était temps pour moi de revenir. J’ai accompli tout ce que je pouvais accomplir en Espagne. J’ai gagné des titres, j’ai eu du temps de jeu et j’ai adoré jouer au basket en Espagne, mais à ce moment-là de ma carrière, il fallait saisir cette opportunité. » Sergio Rodriguez


Il est vrai qu’en six ans en Espagne, de l’eau a coulé sous les ponts et le joueur n’est plus le même, que ce soit sur un terrain ou en-dehors.

"J’ai 30 ans maintenant et j’ai vécu beaucoup de changements dans ma vie. Pas seulement dans le sens du basketball, mais aussi dans le sens personnel. J’ai une famille maintenant, j’ai une femme, j’ai une fille et ma vie est bien différente de celle que j’avais quand j’étais venu à l’époque. En 10 ans, j’ai aussi changé beaucoup de choses dans mon jeu que ce soit au niveau des qualités purement basket, mais encore une fois surtout d’un point de vue personnel. Je sais mieux m’occuper de mon corps désormais et ma façon de penser est également bien différente de celle que j’avais à l’époque. C’est un gros challenge pour moi de revenir ici à 30 ans. A l’époque, j’avais 20 ans et j’étais très excité à l’idée de jouer contre des gars que je regardais d’habitude à la télévision. Avoir l’opportunité de jouer en NBA était quelque chose d’énorme pour moi à ce moment-là. Mais maintenant je suis un meilleur joueur et une meilleure personne. » Sergio Rodriguez


Notons qu’a Philadelphie, Rodriguez aura l’occasion, de se battre pour un spot de titulaire avec Jerryd Bayless : une opportunité que le point guard n’avait jamais vraiment eue au cours de sa carrière NBA. Dans cette équipe prometteuse des 76ers et au vu des dollars qu’il empochera cette saison (6,8 millions de dollars), l’opportunité semblait au final, difficile à refuser.

Retour à l'accueil