Qui sera le premier joueur à signer un contrat de 200 millions de dollars ?

Même si cela a tendance à exaspérer pas mal de monde (n’est-ce pas Shaq ?), l’énorme contrat télé signé entre la NBA et le duo ESPN/TNT (24 milliards de dollars sur 9 ans) permet aujourd’hui aux franchises, via l’augmentation du salary cap (passé de 70 à 94 millions de dollars pour 2016-17), d’offrir d’énormes salaires à leurs joueurs (la moitié environ des revenus de la ligue doivent leur être redistribués selon les règles du CBA).

Si LeBron James sera cette saison -et pour la première fois de sa carrière- le joueur mieux payé de la ligue avec 30.9 millions de dollars, c’est Mike Conley qui a signé cet été le plus cher contrat de l’histoire (153 millions de dollars sur 5 ans), rien que ça. Qui lui succèdera ? Qui sera le premier joueur à signer pour 200 millions de dollars ? ESPN s’est penché sur le sujet et a ressorti 9 noms, dont 4 favoris.

D’abord, il faut regrouper quelques conditions favorables : 10 ans d’expérience, un âge inférieur à 31 ans (l’Over-36 Rule décourage les équipes de signer des joueurs âgés sur le long-terme) et une re-signature précédente avec des Bird Rights au maximum (il faut avoir passé au moins 3 ans dans la même équipe, ce qui permet ensuite d’être éligible à un contrat de 5 ans -l’équipe peut alors dépasser le salary cap- et une augmentation de 7.5%).

Les 4 favoris

Russell Westbrook
Prolongé pour 3 ans et 85 millions de dollars cet été, son salaire 2016-17 sera de 26.5 millions de dollars et son nouveau contrat court jusqu’en 2018-19. Le meneur possède une player option sur la dernière année, ce qui signifie qu’il pourra devenir free agent en 2018 ou en 2019.

S’il devient free agent en 2018 (à 29 ans), il aura exactement 10 ans d’expérience dans la ligue. S’il décide alors de re-signer au Thunder, son contrat pourrait atteindre les 204.1 millions de dollars, pour environ 35.5 millions par an. S’il attend 2019, on monte à 206 et 35.8.

James Harden
Lui aussi prolongé cet été via une re-négociation de son contrat (118 millions de dollars sur 4 ans), son contrat court jusqu’en 2020. Mais comme Westbrook, il possède une player option sur la dernière année et pourrait être free agent en 2019.

S’il devient free agent (à 30 ans) en 2019, il sera éligible lui aussi aux 206 millions de dollars et 35.8 millions par an. S’il attend 2020, le contrat montera potentiellement à 215.6 millions de dollars pour 37.5 millions par an.

DeAndre Jordan
Sous contrat jusqu’en 2020, Jordan possède une player option qui pourrait lui permettre d’être free agent en 2018, à 30 ans et avec 10 ans d’expérience dans la ligue. Il serait alors éligible à un contrat de 204.1 millions de dollars pour 35.5 millions par an.

S’il attend 2019, il pourrait atteindre les 206 millions de dollars (35.8 millions).

Kyle Lowry
Le Raptor aura 31 ans et 11 ans d’expérience s’il choisit d’activer sa player option en 2017 pour devenir free agent. Cela le rendrait éligible à un contrat de 196 millions de dollars, soit environ 33.5 millions par an. S’il attend 2018 (il aura alors 32 ans), il sera limité à un contrat de 4 ans. Le meneur est donc celui qui a le moins de chance des 4 de dépasser la barre symbolique des 200 millions.

Et après eux ?

5 autres joueurs ont le potentiel pour atteindre les 200 millions dans un futur proche :

Brook Lopez (2018; aura 30 ans)
Kevin Love (2019 or 2020; aura 30 ou 31 ans)
Nicolas Batum (2020; aura 31 ans)
Evan Turner (2020; aura 31 ans)
DeMar DeRozan (2020 or 2021; aura 30 ou 31 ans)


Pour le moment, il y a peu de chances que l’un de ces joueurs signe pour un « full-max contrat ». Très peu de joueurs prolongent pour plus de 3 saisons au salaire maximum vétéran réservés aux joueurs possédant 10 ans d’expérience ou plus. Depuis 1999, seuls Karl Malone (1999), Chris Bosh (2014) et Carmelo Anthony (2014) ont signé pour de telles offres. Dikembe Mutombo (2001) et Shaquille O’Neal (2005) n’étaient pas passés loin.


via ESPN

Retour à l'accueil