David Blatt relativise la victoire de son équipe face au Fenerbahçe Ulker

Le Dogus Darussafaka a battu le Fenerbahçe dans le tournoi de Zadar et l'entraîneur David Blatt essaie de garder un profil bas, malgré la belle performance de son équipe.


L'entraîneur americano-Israelien attend plus de son équipe et relativise la victoire face au Fenerbahçe de Zeljko Obradovic, car pour lui, son équipe est encore loin du niveau de ces adversaires du soir et du CSKA Moscou : "Nous avons joué contre le finaliste de l'Euroligue et le plus grand entraîneur du basket-ball européen ce soir. Nous avons gagné, mais c'est juste une finale d'un tournoi de préparation. Gagner est juste un pas en avant, mais rien de plus. J'ai aimé la façon dont nous avons joué. J'entends des gens dire que nous sommes aujourd'hui l'une des principales équipes d'Europe. Nous ne sommes pas encore à ce niveau. Ce sera notre deuxième saison de l'Euroligue. Nous avons disputé le Top 16 l'an dernier. Nous avons une longue avance sur nous à même de penser d'être au même niveau avec le Fenerbahçe ou le CSKA. Nous ne sommes pas à ce niveau, nous ne sommes pas encore près. "

Pourtant, les choses peuvent changer: "La bonne chose est que si mes joueurs sont prêts et motivés à travailler, nous avons une chance de progresser. Nous devons aller lentement et de s'améliorer tous les jours ".

Retour à l'accueil