Tony Parker : " Les 16 dernières années ont été géniales et je ne regrette rien "

RIO DE JANEIRO (Jeux Olympiques Rio 2016) - Tony Parker et l'équipe de France, c'est fini. Le Bleu a confirmé qu'il mettait un terme à sa carrière internationale ce mercredi, après une nouvelle défaite amère contre l'Espagne.


Tout le monde attendait une nouvelle confrontation indécise et relevée, comme lors des précédentes éditions du duel entre les deux nations ces dernières années. Mais lors du quart de finale olympique, l'Espagne a rapidement pris le contrôle de la rencontre pour finalement s'imposer largement 92-67.

L'Espagne avait aussi battu la France, à domicile et après prolongation, en demi-finale de l'EuroBasket 2015 à Lille.

Ce résultat aux Jeux Olympiques 2016 n'était pas vraiment ce à quoi s'attendaient Parker et le public français.

Il s'agissait donc de la dernière rencontre avec l'équipe nationale de Parker, mais pas seulement. Florent Pietrus et Mickael Gelabale, deux autres vétérans qui ont tant donné à leur équipe nationale depuis plus d'une décennie, font aussi leurs adieux au maillot bleu.

​  Tony Parker a disputé son dernier match avec la France
​ Tony Parker a disputé son dernier match avec la France

Parker était déçu que la France n'ait pas obtenu une médaille à Rio. Mais il préférait se remémorer les bons souvenirs avec le maillot de l'équipe nationale. C'est tout simplement le plus grand joueur de l'Histoire du basketball français.

"Les 16 dernières années ont été géniales. Et je ne regrette rien, pas une seconde," a-t-il expliqué.

"Je suis bien sûr déçu d'avoir perdu ce match et je pense que nous aurions pu faire beaucoup mieux mais l'Espagne était juste trop forte ce soir. Nous avions décidé d'arrêter Pau (Gasol), et (Nikola) Mirotic a vraiment tout réussi. Mais c'est ainsi, c'est le basket."

Mirotic a été en effet inarrêtable. Il termine avec 23 points et a inscrit la plupart d'entre eux à longue distance. Il a compilé un 5 sur 8 derrière l'arc.

"Mais en même temps, on ne doit pas oublier tout ce que nous avons fait ces 16 dernières années, les huit ou neuf dernières années avec coach (Vincent) Collet," a déclaré Parker. "Je suis très fier de tout de qu'on a accompli avec cette génération. ON a le plus beau palmarès du basket français.

"Pour la première fois de l'Histoire, nous avons disputé deux Jeux Olympiques consécutifs et les cinq dernières années, nous avons obtenu chaque année une médaille. Il faut se rappeler qu’il y a dix ans, en 2005, on a ramèné une médaille de bronze et cela faisait 50 ans qu’il n’y avait pas eu de médaille."

Cette année-là, la France avait terminé à la troisième place de l'EuroBasket à Belgrade, même si cette expérience aurait pu être plus agréable sans le retour assassin de la Grèce pour battre la France en demi-finale.

"Je pense que nous avons positionné le basket français sur la carte," a continué Parker. "Bien sûr, nous avons joué contre une grande génération espagnole. Nous jouons contre eux depuis six ou sept ans. C'était juste une très belle rivalité.

Tony Parker : " Les 16 dernières années ont été géniales et je ne regrette rien "

On est tombé sur une génération très forte en Espagne. Sans l'Espagne, on aurait peut-être 10 ou 15 médailles. C'est la vie. - Parker


"Ils ont gagné ce soir. IL faut leur accorder ce mérite. (Mais) En tant que joueur français, je suis très fier de ce qu'on a accompli avec cette génération. On a ramené beaucoup de médailles. Je garde en tête cette médaille d'or en 2013. cela restera le plus beau souvenir de ma carrière en équipe de France, parce que c'était le premier titre du basket français."

Parker et la France ont battu l'Espagne lors de l'incroyable demi-finale de l'EuroBasket 2013, avant de s'imposer face à la Lituanie pour monter sur la plus haute marche du podium. C'était aussi contre une grande sélection espagnole, avec le pivot All-Star NBA Marc Gasol, mais sans son frère, Pau.

Parker a conservé son sens de l'humour en conférence de presse d'après-match en disant : "Par moments, j'avais l'impression que l'Espagne, c'était les Spurs." Il aurait pu ajouter que les Spurs allaient un peu plus ressembler à l'Espagne cette saison puisque Pau Gasol a signé pour l'équipe.

Pau Gasol jouera avec Parker à San Antonio

Gasol, le principal leader de l'Espagne, sera ainsi le coéquipier de Parker. Les deux sont de bons amis.

"Je suis très content de jouer avec Pau," a expliqué Parker. "C'est un grand ami. Je joue contre lui depuis que j'ai 14 ans. Nous sommes de bons amis en dehors du terrain. Nous allons diner, ce genre de choses. J'étais vraiment content quand il a décidé de nous rejoindre et de jouer avec San Antonio.

L'Espagne va maintenant se battre pour une médaille. Elle affrontera les Etats-Unis en demi-finale.

"On est tombé sur une génération très forte en Espagne," a déclaré Parker. "Sans l'Espagne, on aurait peut-être dix ou 15 médailles. Mais c'est la vie."

Parker a esquissé un dernier sourire : "J'ai beaucoup battu Pau en NBA... alors ça équilibre."

Tony Parker et Pau Gasol à la fin du match France-Espagne

Tony Parker et Pau Gasol à la fin du match France-Espagne

Retour à l'accueil