Jonas Valanciunas : " J'ai été mauvais et je dois faire quelque chose mentalement "

Extrêmement décevant pendant les jeux olympiques de Rio, Jonas Valanciunas n’a pas permis à la sélection lituanienne de dépasser le stade des quarts, une grosse désillusion pour lui, mais aussi pour son équipe. Dans la raclée reçue hier face aux Australiens, le huitième pivot le mieux payé de la NBA n’a compilé que 5 points et 8 rebonds, insuffisant pour un joueur qui devrait être la star de son équipe. Ayant tourné à 6.7 points et 7.0 rebonds pendant la campagne, Valanciunas n’avait absolument pas pu aider sa sélection dans la très, très large défaite 109 à 59 face à l’Espagne la semaine dernière, ne marquant aucun point malgré six shoots tentés.


J’ai été mauvais, vous savez. Je dois faire quelque chose mentalement. » Jonas Valanciunas à FIBA.com.


Plusieurs fois en conférence de presse, son sélectionneur Jonas Kazlauskas a semblé agacé quand on lui parlait de son joueur, préférant fuir les questions. Après l’élimination de la Lituanie, il a livré son sentiment plutôt clairement.

"J’aimerais qu’il comprenne qu’on ne peut pas vivre seulement sur son talent, car tout peut s’arrêter brutalement un jour. » Jonas Kazlauskas.


Très critiqué sur twitter, Valanciunas, qui a pendant le tournois pris plus de fautes que marqué de tirs, devra vite rebondir car si on attend beaucoup de lui à Toronto dès la reprise, on attend également beaucoup de lui du côté de la sélection. Est-ce seulement un problème de mental comme il l’évoque lui-même ou bien plutôt un manque de travail comme le sous-entend Kazlauskas ? Difficile à dire, mais que ce soit l’un ou l’autre, le pivot devra trouver une solution s’il ne veut pas entendre dire toute sa vie qu’il ne mérite pas ses millions. A seulement 24 ans, il a encore le temps de renverser la tendance, mais il faudra le faire vite car il gaspille en ce moment même déjà, certaines de ses meilleures années.

Retour à l'accueil