JO : Team USA se prépare à une bataille contre la Roja

Si beaucoup avant les JO, espéraient voir une rencontre au sommet entre Team USA et l’Espagne en finale, les résultats des hommes de Sergio Scariolo en phase de poule (deux défaites) ont anticipé ce duel qui du coup, aura lieu demain pour les demi-finales. Pour beaucoup de joueurs américains, ce n’est pas une finale avant l’heure et l’équipe qui remportera ce duel ne décrochera pas forcément l’or. Nul doute cependant, sur le fait qu’ils prendront tous ce match très au sérieux.

" Je suppose que vous pouvez dire que c’est une finale avant l’heure. J’aimerais que ce soit le cas, mais ce n’est pas le cas. C’est les demi-finales. On prend les matchs un par un et c’est presque comme un match 7 à chaque match. » Kyrie Irving à USAB.com.


En bon vétéran du groupe (4e participation aux Jeux Olympiques pour lui), Carmelo Anthony est conscient du niveau affiché par les Espagnols, qui il le sait, ne feront aucun cadeau aux Américains.

" On doit prendre les choses au sérieux maintenant, je ne dis pas que ce n’était pas le cas jusque-là, mais il est l’heure de se concentrer. On a encore deux matchs pour augmenter notre niveau de concentration et d’intensité. C’est une nouvelle équipe difficile. Ils ont fait un grand match aujourd’hui. Ils n’ont pas très bien joué durant tout le tournoi, mais ils se sont rattrapés, ils ont élevé leur niveau de jeu et ont battu une équipe pas facile, la France. Ca va devenir de plus en plus dur, donc on doit être préparés. » Carmelo Anthony.


Paul George, bien surpris par le niveau affiché par les autres sélections lors de ces JO, alors qu’il pensait que Team USA remporterait tous ses matchs facilement, a semble-t-il bien retenu la leçon désormais. C’est donc sans surprise qu’il se retrouve sur la même longueur d’ondes que Melo.


" C’est une autre équipé talentueuse. Une autre équipe pleine de pros. Nous devrons être prêts car ils sont bons. On ne peut pas penser à ce match comme une victoire facile. Chacun de ces matchs, il faut bosser pour le remporter, il faut le mériter, c’est la qu’est la clé. Il faut qu’on relève le défi face à cette équipe qui présente un peu de tout : ils ont des shooteurs, ils ont des big men, ils ont des gars capables de tenir la balle, ils ont des scoreurs et tous sont des pros. Ils jouent ensemble depuis bien longtemps et on beaucoup d’expérience. » Paul George.


Au vu de ces mots, il apparait clair que l’Espagne ne pourra plus bénéficier de l’effet de surprise. La bande à Pau Gasol devra donc se préparer à un match très intense. Battre Team USA, même sans l’or après, pourrait être un exploit inoubliable pour beaucoup de joueurs espagnols qui disputent leurs derniers JO, mais les Américains vendront très cher leur peau. On pourrait donc s’attendre à un excellent duel demain soir. Mais si les hommes de Coach K évoluent enfin au niveau de jeu attendu (ce qu’ils n’ont pas encore vraiment réussi à faire jusque là), cette demi-finale pourrait également se transformer en boucherie.

Retour à l'accueil