JO : Kevin Durant et les États-Unis cartonnent face à l'Argentine

Pas de nouvel exploit pour l’Argentine face à Team USA, qui n’a tenu que quelques minutes avant de céder face à la puissance physique américaine et un Kevin Durant déchaîné. Les Américains l’emportent sans souci 105-78 et affronteront l’Espagne en demi-finale.

Kevin Durant a sorti un très gros match avec 27 points à 9/13 dont 7/9 derrière l’arc, 7 rebonds et 6 passes. Kyrie Irving (11 points, 4 rebonds et 3 passes), Paul George (17 points à 8/14 et 8 rebonds) et DeMarcus Cousins (15 points) ont aussi été excellents.

Côté Argentin, c’était peut-être le dernier match de cette fabuleuse génération, médaillée d’or à Athènes en 2004, menée par Manu Ginobili (14 points), Luis Scola (15 points) et Andres Nocioni (12 points). Les 3 ont joué la fin de rencontre comme un symbole. Ils n’ont pas pu peser sur la rencontre comme ils l’avaient fait il y a 12 ans.


Le Fil du match
Les Argentins ont démarré très fort la rencontre sous l’impulsion de Luis Scola et surtout Facundo Campazzo. Les Sud-Américains ont profité de l’opération portes-ouvertes américaines et de leur très grande maladresse alors qu’ils s’entêtaient à shooter à trois points. Résultat sur un shoot à trois points d’Andrew Nocioni, l’Argentine a pris 10 points d’avance 19-9 alors que Kevin Durant était le seul à trouver la cible. Puis tout à coup Team USA a haussé le ton en défense dans le sillage de Paul George et a récupéré des ballons pour jouer vite. Kevin Durant, auteur de 13 des 19 premiers points des siens, bien aidé par une grosse entrée en jeu de DeMarcus Cousins, a impulsé une énorme série pour finir le quart face à un second 5 argentin à la rue, 16-2. Après 10 minutes Team USA menait 25-21.

Cette série est même devenue un 27-2 ! L’Argentine a été sans réponse, dépassé physiquement, et Team USA a pris 15 points d’avance. Campazzo a fini par interrompre la série pour lancer un 6-0, mais à ce run les Américains ont répondu par un autre encore plus impressionnant, un 18-2 sous l’impulsion de Kyrie Irving et Paul George, 54-29 (soir un 45-10). L’Argentine a mieux fini avec un 9-0 pour réduire l’addition et garder un tout petit espoir, 56-40.

Le trio Irving, Durant et Carmelo Anthony a remis un coup d’accélérateur en début de seconde mi-temps pour refaire passer l’écart au-dessus des 20 points, 78-55. Kevin Durant a continué de se balader, totalement intenable, et a ajouté un 7ème tir derrière l’arc pour mettre les siens en tête de 26 points à l’entame des 10 dernières minutes, 87-61.

En dernier quart Team USA a tranquillement géré son avance, l’occasion pour Coach K de faire tourner. L’occasion aussi pour voir

JO : Kevin Durant et les États-Unis cartonnent face à l'Argentine
JO : Kevin Durant et les États-Unis cartonnent face à l'Argentine
Retour à l'accueil