JO - Andrew Bogut : " Nous sommes déçus du résultat "

La sélection australienne avait déjà beaucoup surpris en s’imposant face à la France puis face à la Serbie mais depuis hier, ces discours ont pris une autre ampleur après que les Boomers aient tenu les grands favoris que sont Team USA pour les jeux olympiques durant la quasi-intégralité de la rencontre. Et même si l’Australie n’a perdu que de 10 points, Andrew Bogut refuse de célébrer cette performance comme une victoire.

" C’est comme si nous allions faire un gâteau d’anniversaire en disant que c’est le plus beau jour de notre vie. Nous sommes déçus. Nous avons perdu. Nous n’allons pas commencer à nous consoler grâce à de petites victoires morales. Nous avons eu plusieurs opportunités de dominer ce match, mais nous l’avons perdu. Je sais que les gens pensent que nous ne sommes pas supposés les battre, mais je crois vraiment qu’on pouvait le faire. Et nous avons perdu. Nous avons des choses à travailler comme nous le faisons déjà. On a perdu et on ne peut pas enjoliver ça. Nous sommes déçus du résultat. » Andrew Bogut à Yahoo! Sports et à news.com


Dans cette équipe au cinq de départ totalement made in NBA, l’entente est flagrante, mais surtout les joueurs n’ont peur de personne. Avec Andrew Bogut, mais aussi Patty Mills, Aron Baynes et Matthew Dellavedova, il y a quatre champions NBA au sein des joueurs de cette sélection. Les grands rendez-vous ils connaissent !

" Que ce soit la meilleure équipe du monde ou la 50e, nous les jouerons pareil. Nous ne sommes pas intimidés, nous n’avons peur de personne, et on espère avoir une nouvelle chance contre Team USA. Nous sommes un très bon groupe de gars habitués à jouer ensemble. On a un effectif qui déchire et on peut rivaliser avec n’importe quelle équipe ici. Peu importe la situation, nous ferons ce que nous avons à faire. » Joe Ingles.


Si nous précisions un peu plus haut qu’il y avait quatre champions NBA au sein des joueurs, c’est que le coaching staff en possède un cinquième en la personne de Luc Longley, assistant d’Andrej Lemanis. L’ancien pivot des Bulls époque Michael Jordan est bien placé pour donner son point de vue après cette courte défaite face aux hommes de coach K.

" Je pense qu’on a prouvé aujourd’hui que tout n’est pas qu’une question de talent. Il nous manquait des joueurs, mais je pense qu’avec le groupe que nous avons actuellement, nous avions une chance. Je ne dis pas que les joueurs absents auraient aidé mais le basket australien produit beaucoup de jeunes talents et vous avez pu le voir malgré la défaite face aux Américains. »


Quand on voit la jeune génération qui arrive : Dante Exum, mais aussi Ben Simmons et Thon Maker qui faisaient partie des stars de la dernière draft, il est difficile de contredire Luc Longley. L’Australie a un bel avenir !

Retour à l'accueil