JO : Andrew Bogut et l'Australie corrigent la France

Humiliation ! Le mot est fort mais reflète bien la défaite cuisante qu'à subi la France face à l'Australie (87-66). +21 ! L'écart est énorme pour une équipe telle que la France qui vise une médaille olympique. Les Bleus n'ont bien joué pendant l'espace de cinq minutes. Dans le deuxième quart-temps Tony Parker réalisait un festival avec 16 points inscrits dans cette période et ramenait les siens à seulement trois points. Mais l'écart à la pause était trompeur tant les Australiens ont été supérieurs aux Français dans tous les compartiments du jeu.

Le premier match des bleus face à l’Australie était un test pour en savoir plus sur le niveau des bleus et ce n’est pas très réjouissant puisque ça a été dans la lignée des matchs de préparation. Très souvent absents, voire ridicules en défense, ils ont été largement battus par l’Australie 87-66. Les Boomers s’en sont donnés à cœur joie en back door avec notamment Andrew Bogut (18 points). Patty Mills ajoute 21 points et Aron Baynes 14. Les Australiens ont délivré pas moins de 29 passe décisives contre 12 aux bleus.

La dernière fois que la France avait perdu quatre matches d’affilée remonte à 2008, sous Michel Gomez. Pas grand chose à retenir si ce n’est le coup de chaud de Tony Parker en second quart et les 14 points de Mike Gelabale.

Prochain match mardi face à la Chine.


Le fil du match
Les Australiens ont d’entré joué à l’intérieur avec Aron Baynes et Andrew Bogut pour prendre les commandes mais avec des bleus dans le sillage, 6-5. Sur deux tirs à trois points Patty Milles a permis aux siens de faire le premier mini-break, 12-7. Les bleus ont connu des difficultés pour trouver des solutions dans la défense des Boomers et ont aligné les ballons perdus (6 en 7 minutes). Du coup l’écart s’est creusé 16-7 à 2’50 de la fin du quart grâce au duo Mills-Baynes (16 des 20 points). Les bleus ont mieux fini offensivement pour un score de 20-14 après 10 minutes.

Les choses ne se sont pas vraiment arrangées en début de second quart, la défense donnant trop de positions aux intérieurs australiens qui en ont profité pour enchaîner les points et passer un 12-1 pour s’envoler 32-17 à 5’37 de la pause. Finalement c’est Tony Parker qui a mis fin à l’hémorragie avec quatre paniers de suite, ce qui a également relancé la défense française, plus agressive, pour recoller un peu 34-28 à 2’30 de la mi-temps. Totalement intenable, Tony Parker a mis les bleus à seulement 3 points à la mi-temps sur un shoot au buzzer, 36-33. A la pause TP affichait déjà 16 points, les 16 inscrits dans le second quart pour un total de 19 pour les bleus.

L’Australie a mis les 4 premiers points de la seconde mi-temps sur deux erreurs défensives et a refait le break avec un nouveau tir derrière l’arc de Patty Mills, 46-36. Andrew Bogut continuait lui d’être servi tranquillement sur alley-oops pour garder l’Australie à l’abri, plus 13 à 4’30 de la fin du quart. Les bleus ont pris back door après back door, difficile dans ces conditions de recoller. L’entrée de Mike Gelabale a tout de même fait du bien aux bleus, qui sont repassés sous les 10 points, 53-46. Après deux maladresses de Kim Tillie, les bleus ont revu l’écart repassé au-delà des 10 points. C’est avec 13 points de retard que la France a entamé le dernier quart.

Totalement dépassés, avec un nouveau alley-oop d’Andrew Bogut, la France a pris les 3 premiers paniers du quart pour un score de 67-48. Les Australiens ont continué de dérouler un excellent basket face à une défense française version portes ouvertes.

JO : Andrew Bogut et l'Australie corrigent la France
JO : Andrew Bogut et l'Australie corrigent la France
Retour à l'accueil