La Serbie se prépare à une nouvelle confrontation avec les États-Unis
La Serbie se prépare à une nouvelle confrontation avec les États-Unis

Quand on repense à la manière avec laquelle les États-Unis ont balayé la Serbie en finale du Championnat du Monde 2014, difficile d'imaginer un vainqueur différent ce dimanche, lors de la rencontre pour la médaille d'or des Jeux que les sélections s'apprêtent à disputer.


Les joueurs de la Serbie, cependant, ont un autre avis. Et ils ont de bonnes raisons.

Sous l'égide du coach Sasha Djordjevic, la sélection est en effet difficile à battre deux fois dans le même tournoi. En fait, cela n'est jamais arrivé.

La France (74-73) et le Brésil (81-73) se sont imposés face à la Serbie en phase de groupe au Championnat du Monde mais l'équipe de Djordjevic est passée à la vitesse supérieure en phase finale pour prendre sa revanche contre les deux nations.

Après avoir battu la Grèce en huitième de finale, la Serbie a nettement dominé le Brésil (84-56) puis a difficilement écarté la France, 90-85, pour atteindre la finale.

Un scénario similaire pourrait s'écrire de nouveau ici aux Jeux Olympiques. La Serbie a perdu 95-80 face à l'Australie dans le Groupe A mais a ensuite anéanti les espoirs de médaille des Boomers lors de la demi-finale de vendredi, 87-61.

Grâce à cette victoire, la Serbie rencontre de nouveau les Etats-Unis, une équipe qui s'est imposée de justesse (94-91) face à elle dans le Groupe A. Ce qu'espèrent les fans aujourd'hui, c'est que la Serbie ne manque pas le rendez-vous et empêche Team USA de dérouler comme elle l'avait fait au Championnat du Monde il y a deux ans, en s'imposant largement 129-92.

"Nous n'avons peur de personne," explique le Serbe Nikola Kalinic. "Nous allons faire un meilleur match qu'il y a deux ans. Nous allons regarder les vidéos du match de la phase de groupe alors nous serons prêts. Nous allons aborder cette rencontre pour au moins ne pas les laisser gagner facilement. Ils vont devoir aller la chercher cette victoire."

L'Australie a découvert vendredi qu'une Serbie bien préparée et concentrée était une Serbie très dangereuse.

"Nous les avons laissés nous battre physiquement la première fois," a déclaré Kalinic. "Mais on ne va laisser personne nous battre physiquement par deux fois dans une compétition. Nous abordons cette rencontre motivés, prêts à jouer physique, pour avoir le meilleur résultat possible."

Même s'ils échouent face aux États-Unis, les Serbes termineront la compétition avec une médaille d'argent. Une médaille à laquelle Djordjevic ne veut pas que ses joueurs se satisfassent.

Finale olympique : Les Serbes très motivés, prêts à donner du fil à retordre aux États-Unis

La Serbie a été de nouveau trop forte dans un remake

"Je ne dois pas les laisser se satisfaire de ce résultat aujourd'hui," déclarait Djordjevic après la rencontre. "A la seconde où nous rejoindrons le Village (olympique), je vais m'assurer qu'ils se reposent, s'entraînent dur, qu'ils soient prêts pour la rencontre."

La défaite de la Serbie face aux Américains à Madrid n'a pas été lourde de conséquences. Cela n'a en effet pas diminué l'équipe, cela semble même l'avoir rendue plus forte. Les Serbes ont terminé à la quatrième place de l'EuroBasket 2015 et se sont qualifiés pour les Jeux Olympiques. Cela leur offre aujourd'hui une nouvelle chance de battre les États-Unis dans un match décisif.

"Mon objectif était, tous les deux ans, de jouer contre l'équipe américaine, pour savoir ce que cela faisait de jouer contre des champions comme ça," a déclaré Djordjevic. "Ils ont des joueurs et un coaching staff de haut rang, mais croyez moi, cela ne sera pas une partie de plaisir."

Retour à l'accueil