Eugene Pehoua-Pelema : " Le Nigéria aurait pu faire des résultats fantastiques "

Invité ce jeudi 11 août sur le plateau de nos confrères de la Voix de l'Amérique dans le Washington Forum pour commenter l'actualité des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro, l'ancien basketteur centrafricain et olympien Eugène Pehoua-Pelema n'a pas caché ses sentiments sur les ambitions des équipes africaines dans cette compétition, à savoir le Sénégal chez les féminins et le Nigéria chez les masculins. Pour Pehoua-Pelema qui a participé aux Jeux Olympiques de 1988 à Séoul avec la sélection nationale centrafricaine, les dirigeants du sport africain en général doivent comprendre que le temps est révolu et que les équipes africaines ne doivent plus participer aux JO dans le seul but d'accompagner les autres nations, car pour lui, il serait temps de viser le podium.

"Je pense que les dirigeants sportifs en Afrique doivent être un peu plus sérieux et doivent comprendre que le temps n'est plus de participer et qu'il faut aussi gagner. Pour cela, Il faut se préparer car les autres pays préparent une compétition pendant 4 à 8 ans. Il faudrait qu'ils y pensent et préparent leurs athlètes de la meilleure façon pour pouvoir venir jouer. L'équipe nationale Sénégalaise de basket n'avait aucune chance de faire de meilleurs résultats. Par contre l'équipe nigériane de basket aurait pu faire mieux mais c'est toujours les problèmes de logistique et d'organisation. Ils ont des joueurs qui n'ont pas payé leurs assurances, qui évoluent en NBA. Il y a des joueurs qui ont des contrats de près de 80 millions de dollars et ne sont pas capables de payer une petite assurance de 15000 dollars ? Ou alors on voit qu'Il y a quand même l'homme le plus riche d'Afrique au Nigéria et ils n'ont pas les moyens de trouver un sponsor pour payer les assurances des basketteurs ? Pour moi c'est un scandale car avec tout le potentiel qu'ils ont (beaucoup de joueurs Nigérians sont nés, vivent et évoluent aux États-Unis), le Nigéria aurait pu faire des résultats fantastiques et c'est dommage qu'ils nous privent de cela. "

Chamberlain Oguchi a lutté en vain face à la Roja de Pau Gasol.
Chamberlain Oguchi a lutté en vain face à la Roja de Pau Gasol.

Privés de leurs trois stars qui sont Al-Farouq Aminu (Portland), Festus Ezeli (Portland) et Ekpe Udoh (Fenerbahçe Ulker) sans oublier d'autres joueurs importants pour les mêmes raisons d'assurances, le Nigéria a déjà perdu ses trois premiers matchs dans le groupe B dit "groupe de la mort". Hier soir, malgré une belle prestation de Chamberlain Oguchi, auteur de 24 points, les D'Tigers se sont inclinés sur le fil du rasoir face à l'Espagne (96-87). Le Nigéria qui a déjà perdu de justesse contre le leader du groupe B la Lituanie (89-80), aura sans doute beaucoup de regrets, car le pays aurait pu faire mieux s'il y avait tous ses meilleurs joueurs.

Retour à l'accueil