Coach K : " Nous pouvons jouer mieux défensivement "

Les Etats-Unis gagnent les rencontres, mais pas d'une manière aussi convaincante que deux ans auparavant, quand la sélection de Mike Krzyzewski avait maîtrisé son sujet et ses adversaires jusqu'au titre mondial en Espagne.

L'Australie, la Serbie et maintenant la France ont sérieusement compliqué la tâche de Team USA. Dimanche après-midi, les Bleus ont rattrapé leur retard de 16 points en fin de troisième quart temps avant de finalement s'incliner 100-97.

Ce qui a laissé perplexe la plupart des gens dans les tribunes et, sans aucun doute, la plupart de gens regardant la rencontre aux États-Unis, c'est que même privée de Tony Parker - qui n'a pas joué pour reposer un orteil douloureux - son remplaçant, Thomas Heurtel, a brillé et terminé la rencontre avec un (presque) triple-double. Le joueur de 27 ans a compilé 18 points, 9 passes décisives et 8 rebonds.

 Klay Thompson (États-Unis) a retrouvé son shoot contre la France
Klay Thompson (États-Unis) a retrouvé son shoot contre la France

"Le gamin, Heurtel, il a fait un grand match. Et si tu relâches tes efforts contre eux, ils en profitent. Mais notre équipe a fait un grand match. Je pense que nous pouvons mieux jouer défensivement et c'est ce que nous allons essayer de faire."

Après la rencontre, lors de la conférence de presse, Krzyzewski était accompagné du meilleur joueur de la rencontre, celui qui a inscrit 30 points, Klay Thompson. Après quatre matchs difficiles, Thompson a éclaboussé ce dimanche de son talent et spécialement à longue distance, inscrivant un 7 sur 13 derrière l'arc.

Avant cette rencontre, certains se demandaient si Thompson devait conserver sa place dans le cinq majeur alors qu'il ne shootait qu'à 15 %.

"Peu m'importe si je shoote à 10 % le reste du tournoi, du moment que l'on décroche la médaille d'or. C'est tout ce qui compte vraiment." - Thompson.


"Pas besoin de réfléchir longtemps par rapport au fait de le faire commencer ou pas," a expliqué son coach. "C'est l'un des meilleurs joueurs au monde.

"Les seules fois où il n'a pas bien shooté dans sa vie - ce qui est rare -, il a toujours bien défendu et a toujours apporté sa contribution. C'est ce qui fait de lui un joueur aussi bon des deux côtés du terrain, et ce qui fait de lui l'un des plus grands joueurs de basketball. Nous sommes chanceux de l'avoir dans notre équipe."

Thompson était le deuxième meilleur scoreur au Championnat du Monde en Espagne et il avait été performant face à la France.

"Cela fait du bien de voir la balle rentrer, mais cela fait encore plus de bien de gagner," a-t-il expliqué.

Thompson a confirmé que tout ce qu'il voulait, c'était la victoire.

"Peu m'importe si je shoote à 10 % le reste du tournoi, du moment que nous décrochons la médaille d'or. C'est tout ce qui compte vraiment."

Retour à l'accueil