Adam Silver, le patron de la NBA en conférence de presse à Las Vegas
Adam Silver, le patron de la NBA en conférence de presse à Las Vegas

La NBA a annoncé hier que son conseil exécutif avait approuvé un changement de règles concernant les fautes loin du ballon pour la saison 2016-17.

En étudiant les données et les nombreuses solutions possibles pour combattre la large augmentation de fautes loin du ballon, nous pensons que ces étapes offrent l’approche la plus mesurée. L’introduction de ces nouvelles règles est conçu pour limiter l’augmentation de ces fautes sans éliminer complètement la stratégie. Kiki VanDeWeghe, vice-président des opérations basket de la ligue.


. La règle actuelle pour les fautes loin du ballon applicable sur les 2 dernières minutes du 4ème quart-temps (et les 2 dernières minutes de n’importe quelle prolongation) et dans laquelle l’équipe reçoit un lancer-franc et conserve la possession sera étendue aux 2 dernières minutes de chaque période.


. Sur des situations de remise en jeu, une faute défense à n’importe quel moment du match qui arrive avant que le ballon soit relâché par le joueur qui fait la remise en jeu (action de basket « légitime » ou « naturelle » comprise, comme un défenseur se battant contre un écran) sera traité de la même façon qu’une faute loin du ballon commise lors des 2 dernières minutes de n’importe quelle période (un lancer-franc et la possession).


. La règle de la faute flagrante sera utilisée pour protéger contre n’importe quelle faute dangereuse ou excessivement dure et intentionnelle. Sera en particulier considéré comme auteur d’une faute flagrante un joueur qui saute sur le dos d’un adversaire pour faire une faute intentionnelle. Précédemment, ce type de fautes étaient sujettes à être appelées flagrantes mais ce n’était pas automatique.

Retour Ă  l'accueil