Un jour de repos qui arrive à point nommé pour les Cavaliers

CLEVELAND - Selon la formule habituelle de la finale de la NBA, le match no 3 de la série entre les Warriors de Golden State et les Cavaliers de Cleveland aurait été disputé mardi soir. Mais pas cette année, et les Cavaliers sont probablement heureux d'avoir un jour de repos supplémentaire.

Les champions de la Conférence Est auront besoin de tout le temps possible pour trouver des solutions pour revenir dans la série. Ils ont utilisé LeBron James comme meneur de jeu et comme pivot, ils ont joué à différentes vitesses, avec différentes formations. Ils ont bien fait par moments, pas assez souvent pour être à la hauteur.

Les Warriors sont donc déjà à deux victoires d'un deuxième triomphe consécutif. Ils tenteront de creuser l'écart à 3-0 quand la série se poursuivra mercredi à Cleveland.

« Je ne vais pas y penser pendant les prochains jours, a dit James. Mais je dois trouver un moyen d'être meilleur. »

Si James peut être meilleur, c'est probablement une bonne nouvelle pour les Cavaliers puisqu'il est toujours un des joueurs les plus dominants au monde. Le problème, c'est que James est déjà très productif depuis le début de la série. Et les Cavaliers se retrouvent devant un déficit de 0-2 même si les étoiles des Warriors Stephen Curry et Klay Thompson n'ont pas été à leur meilleur.

Les Warriors ont gagné le premier match par 15 points et le deuxième par 33 points.

« Ils sont simplement la meilleure équipe présentement », a admis l'arrière des Cavaliers J.R. Smith, qui a accumulé seulement huit points depuis le début de la finale.

Question de compliquer les choses, les Cavaliers pourraient être privés de l'ailier Kevin Love, qui a subi une commotion cérébrale lors du match no 2, dimanche. Il a reçu accidentellement un coup de coude à l'arrière de la tête de la part de l'ailier des Warriors Harrison Barnes.

Si Love ne peut pas jouer mercredi, le pivot Timofey Mozgov pourrait obtenir beaucoup de temps de jeu si l'entraîneur-chef des Cavaliers, Tyronn Lue, décide d'ajouter du muscle à sa formation.

« Ils vont probablement jouer avec un peu plus d'énergie, a dit Thompson. C'est normal quand vous êtes à domicile. Et ils vont jouer avec l'énergie du désespoir. Ils vont tout donner. Mais nous allons être prêts. »

Retour à l'accueil