Stephen Curry : " Je dois faire le meilleur match de ma carrière "

Avant le match 7 face à Cleveland, dimanche soir (02h00, heure française), Stephen Curry a affiché un visage détendu. Mais le meneur de Golden State n'a pas nié la nécessite pour lui de faire un grand match.


«Quel est votre d’état d’esprit avant ce match 7 d
écisif ?
La seule chose qui compte, c’est la victoire. Ce que le résultat implique et l’impact que ça aura, on y pensera plus tard. Il faut juste qu’on soit conscients qu’il faut jouer notre meilleur basket pour 48 minutes avant de finir la saison, on espère avec une victoire. Mais je ne sens pas de pression supplémentaire, ce qui est bien ! Je veux juste apprécier de vivre ce moment, un match 7 en finale NBA. C’est le genre de moment dans lequel on s’imagine quand on est gamin et qu’on joue avec ses amis. Je suis conscient qu’on a fait deux matches en dessous de nos standards mais on est une équipe avec de la force mentale.

Après le match 6, Klay Thompson a dit que la saison serait un échec si vous ne gagniez pas le titre, qu’en pensez-vous ?
En gros, c’est un peu ça parce que c’est notre but depuis le début de la saison. On a un match 7 et l’occasion de gagner le titre. On a déjà eu deux possibilités et on n’a pas su le faire. Alors c’est sûr que si on n’y parvient pas, on sera très, très déçus. Il n’y a pas d’autre façon de le dire.

«Ça ne veut pas forcément dire marquer 50 points»

Comment vous remettez-vous mentalement de votre expulsion lors du match 6, qui pourrait rester comme une image de cette finale ?
Je me dis que je devais aller sur le banc de toute façon. Alors je n’ai fait que prolonger ma marche jusqu’au vestiaire (sourire). La seule façon de passer à autre chose, c’est de gagner le match 7 et avoir beaucoup de plaisir après le match. C’est vraiment comme ça qu’on se remet d’une défaite pleine d’émotions.

Devrez-vous être à votre tout meilleur niveau pour que Golden State l’emporte ?
Je dois faire mon meilleur match de l’année si ce n’est pas de ma carrière. Mais ça ne veut pas dire forcément marquer cinquante points. Ça veut dire contrôler le match, le tempo, être agressif, pousser tout en gardant le contrôle. Il faut le faire dans les limites du plan de jeu que l’équipe connaît bien.

Lacunes

Klay Thompson, Draymond Green et vous avez beaucoup dit que vous n’étiez pas vous-mêmes lors des deux derniers matches. Comment le redeve
nir ?
Je ne sais pas pourquoi c’est le cas. On peut regarder ce qu’on n’a pas réussi à faire dans le jeu mais j’aurais du mal à expliquer pourquoi on a eu des lacunes dans des domaines où on était bons. Peut-être parce que c’est un long et difficile combat pour gagner un titre NBA et que tout peut arriver. La seule chose qui compte, c’est qu’il nous reste un match pour trouver la solution. Si on est sur le podium demain après le match, qui se souciera de savoir comment on est arrivés là ? »

Retour à l'accueil