Stephen Curry était logiquement satisfait de la prestation de son équipe, qui l'a emporté à Cleveland.
Stephen Curry était logiquement satisfait de la prestation de son équipe, qui l'a emporté à Cleveland.

Vainqueurs des Cleveland Cavaliers dans l'Ohio (97-108), les Golden State Warriors n'ont plus besoin que d'une victoire pour remporter le titre. Stephen Curry estime que ce sera un match très difficile à remporter mais une opportunité en or à saisir devant leur public.


Stephen Curry, meneur de Golden State : «C’était un gros match et on devait rebondir, trouver le moyen d’avoir une victoire à l’extérieur pour se mettre dans une bonne position avant la suite de la série. On a pris le contrôle du match, du rythme dans le troisième quart-temps. On a mieux exécuté pendant 48 minutes, on a pris plaisir dans tout le travail à accomplir pour obtenir une victoire en play-offs. On a retrouvé notre identité en attaque comme en défense. On avait la confiance et l’agressivité qu’il nous fallait. Je ne me souviens pas très bien de l’an dernier entre les deux derniers matches. On avait gagné le match 5 à domicile. Il faudra qu’on profite du fait d’être chez nous pour retrouver nos habitudes et être prêts lundi. Ce sera notre plus gros match à Oakland. On a bossé toute la saison pour avoir l’avantage du terrain, donc c’est une belle opportunité pour nous. Les deux prochains jours de préparation seront sympas. L’accrochage avec LeBron ? Il n’y a rien, c’était juste une discussion basket. Je voulais une faute et puis voilà.»


Steve Kerr, entraîneur de Golden State : «On était satisfait à la mi-temps. On pouvait faire des choses mieux mais on se battait comme des fous. Les Cavaliers ont eu énormément de rebonds offensifs avant la pause même si on les arrêtait en défense. Ça arrive lorsqu'on joue « small ball ». Quand on se bat, qu’on répond présent dans le combat, on se dit toujours qu’on va pouvoir faire la différence à un moment donné. On a fait un très bon boulot pour défendre à trois points hormis dans les premières minutes. De notre côté, je ne sais pas si les tirs étaient « mieux » mais ils sont rentrés. On savait que ça allait finir par arriver avec les joueurs qu’on a. Globalement, la loi des moyennes a pris le dessus. On a eu de bonnes minutes depuis le banc de James Michael McAdoo et Anderson Varejao. Ça ne paraît pas énorme mais quand on est dans un match disputé, c’est important. Andre Iguodala a été brillant en défense, sous les rebonds aussi. Au final, on a battu les Cavaliers au rebond, ce qui parait dingue vu la première mi-temps. Le match 5 sera le plus compliqué. Tous les matches pour terminer une série sont compliqués mais encore plus à la maison. Car il y a tout le monde qui s’adresse à vous, qui veut venir etc. Mais on sait ce qu’on va devoir faire.»

Retour à l'accueil