Match 3: Cleveland humilie les Warriors

Les Cleveland Cavaliers ont fait le nécessaire mercredi soir pour éteindre les Golden State Warriors sur leur parquet (120-90). Une victoire qui permet à LeBron James (32 pts, 11 rbds) et consorts de revenir à 2-1 dans ces Finales 2016, et d'espérer recoller à l'issue du match 4 vendredi soir.

Le match : les Cavaliers sonnent la
charge
Les Cleveland Cavaliers ont envoyé un message fort à leurs détracteurs des derniers jours : ils sont largement en mesure de contester aux Golden State Warriors un deuxième titre consécutif. Apathiques sur les deux premiers matches disputés à Oakland, les hommes de Tyronn Lue ont remporté une importante victoire à domicile mercredi soir (120-90), en y mettant la manière en plus.

Tout - ou presque - s'est joué au cours d'un premier quart à sens unique. Galvanisés par un début de match prometteur, les Cavaliers ont profité d'un génial Kyrie Irving (voir le joueur), d'une superbe adresse au tir (15/21, 71,4%) et du manque flagrant de cohésion adverse (5 balles perdues) pour prendre 17 points d'avance après 12 minutes de jeu (33-16). En face, Stephen Curry (19 pts à 6/13, 3 pds, 6 bp) et Klay Thompson (10 pts à 4/13) sont restés muets (0 pt).

Les champions en titre ont pourtant offert quelques sueurs froides aux Cavs, peu inspirés en attaque (6/27 au tir), en signant un bon deuxième quart (18-27). De quoi revenir à moins de dix points à la pause (51-43, 24e) et espérer relancer le suspense au retour des vestiaires. Un scénario qui n'a jamais pris forme puisque Cleveland a passé un 11-3 dès le retour des vestiaires pour se mettre à l'abri.

104
Le cinq de départ de Cleveland a inscrit 104 des 120 points des Cavaliers. Aux côtés de James et Irving, J.R. Smith (20 pts) et Tristan Thompson (14 pts, 13 rbds) ont été efficac
es.


Le réveil beaucoup trop tardif de Stephen Curry n'a rien changé, LeBron James (32 pts, 11 rbds, 6 pds) s'est chargé de valider le probant succès de son équipe en signant un 8-0 à lui seul pour donner 26 points d'avance aux siens (103-77, 42e). Steve Kerr s'est rapidement résolu à rappeler ses meilleurs joueurs pour déjà penser au match 4, disputé vendredi soir, qui pourrait tout de même offrir une balle de match à Golden State. Revenus à 2-1, les Cavaliers doivent confirmer dans deux jours pour ne pas gâcher la belle impression laissée mercredi soir à la Quickens Loans Arena.

Le joueur : Kyrie Irving

En retrait depuis le début des Finales, Kyrie Irving se savait très attendu par son public, et LeBron James. L'absence confirmée de Kevin Love, victime d'un traumatisme crânien, a ajouté un peu plus de responsabilités sur les épaules du meneur de jeu qui ne s'est pas défilé. En inscrivant 16 points (à 7/9 au tir) pour 3 passes décisives dans le seul premier quart, «Uncle Drew» a éteint Golden State à lui-seul.

Invisible lorsque les Warriors ont tenté de revenir au score, il est revenu en forme après la mi-temps. Au final, il a rendu une de ses plus belles copies des play-offs (30 pts à 12/25, 8 pds, 4 rbds). À la hauteur de ce que les Cavaliers attendent de lui pour espérer remporter le titre.

Retour à l'accueil