Luke Walton : " L'avenir est prometteur "

Le nouvel entraîneur des Lakers, Luke Walton, a assuré mardi que l'avenir de la célèbre franchise de Los Angeles était prometteur, même si elle vient de boucler les deux pires saisons de son histoire.


« L'avenir est prometteur, nous avons des jeunes joueurs de talent, des premiers tours du repêchage (la bourse annuelle qui permet de recruter les nouveaux talents, NDLR) et de l'argent à dépenser pour recruter », a expliqué Walton lors de sa présentation officielle.

« Les Lakers sont l'une des équipes qui a le plus grand nombre de partisans, ils restent une équipe pour laquelle les joueurs veulent jouer, c'est vraiment enthousiasmant », a insisté Walton.

L'ancien joueur des Lakers, vainqueur du titre NBA en 2009 et 2010, a été recruté pour relancer une équipe qui traverse la crise la plus grave de son histoire et qui jouera en 2016-2017 sans sa supervedette Kobe Bryant, parti à la retraite en avril dernier.

« Ce que Kobe a réalisé pendant 20 ans est unique dans notre sport, dans beaucoup de sport, il va nous manquer, mais son départ ouvre aussi de nouvelles perspectives », a-t-il insisté

Walton, 36 ans, n'a jamais encore dirigé d'équipe NBA à temps plein, mais il était l'adjoint depuis 2014 de Steve Kerr à Golden State.

« Je crois que Steve et d'autres entraîneurs ont montré que l'expérience n'était pas nécessaire pour réussir », a-t-il noté.

Walton a remplacé Kerr pendant les trois premiers mois de la saison 2015-2016 lorsque celui-ci, souffrant du dos, n'était pas en mesure de diriger au quotidien son équipe.

« J'ai beaucoup appris au contact de Steve, j'aurais payé pour pouvoir travailler à ses côtés, il m'a influencé comme Phil Jackson », a-t-il indiqué à propos de Kerr, élu meilleur entraîneur de NBA en 2014-2015 et 2015-2016.

Walton a admis que l'intérêt des Lakers l'avait surpris.

« Je m'attendais à ce que des équipes me contactent après mon intérim (à la tête de Golden State, conclu avec un bilan de 39 victoires et 4 défaites, NDLR). Ce poste est le boulot de mes rêves, je n'ai pas hésité et négocié longtemps », a-t-il rappelé.

Les Lakers, deuxième équipe la plus titrée de l'histoire de la NBA, ont fini la saison 2015-2016 à la dernière place de l'Association Ouest avec 17 victoires en 82 matchs.

Ils n'ont plus participé aux séries depuis 2013, où ils avaient été éliminés dès le premier tour.

Avec la fin de contrat de Bryant, qui était l'un des joueurs les mieux payés de NBA, les Lakers espérent recruter un joueur de grand niveau et auraient fait de Kevin Durant, la vedette d'Oklahoma City élue meilleur joueur de la saison 2013-2014, leur priorité.

Retour à l'accueil