Cette image où on voit le double MVP laisse paraître toute sa joie à la fin du match 7 contre Oklahoma City, illustre parfaitement l'état d'esprit d'un joueur qui sait se servir des critiques pour écrire sa légende. Stephen Curry a prouvé que même en jouant avec 70% de ses moyens sur le plan physique, psychologiquement ça reste très fort, car c'est là sans doute que réside la force de ce joueur hors du commun. A l'image de son équipe, le meilleur joueur du monde est mentalement très fort, voir même injouable.
Cette image où on voit le double MVP laisse paraître toute sa joie à la fin du match 7 contre Oklahoma City, illustre parfaitement l'état d'esprit d'un joueur qui sait se servir des critiques pour écrire sa légende. Stephen Curry a prouvé que même en jouant avec 70% de ses moyens sur le plan physique, psychologiquement ça reste très fort, car c'est là sans doute que réside la force de ce joueur hors du commun. A l'image de son équipe, le meilleur joueur du monde est mentalement très fort, voir même injouable.

OAKLAND, Calif. - Mauvaise nouvelle pour Cleveland. Stephen Curry est de nouveau lui-même, rétabli après des ennuis à la cheville, au genou et au coude.

Une force mentale indéniable et une confiance sans faille.

Souvent très critiqué par les anciennes légendes, voir même parfois sous estimé par ses adversaires comme cela a été le cas avec les deux stars du Thunder Russell Westbrook et Kevin Durant, qui l'ont rabaissé durant chacune de leur apparition devant les médias lors de la finale de Conférence Ouest, Stephen Curry a su répondre présent sur le parquet pour faire taire ces détracteurs. Et si le double MVP se nourrit des critiques pour jouer à un niveau hors du commun ?

Ces performances lors du match 5, 6 et 7 face à Oklahoma City en est la parfaite illustration. Pour Curry, les mauvaises critiques sont une source d'inspiration et les Cavaliers sont bien placé pour le savoir, car il ne faut jamais réveiller le lion qui dort, surtout que celui-ci est déjà blessé et affamé. Quelques jours après avoir été élu MVP à l'unanimité, Stephen Curry s'est confronté de nouveau à une petite vague de critique déclenché par "l'ennemi fidèle" Charles Barkley, ensuite repris par LeBron James et Tracy McGrady. Ces trois hommes en remis en question le sens du "Valuable" pour désigner le joueur le plus utile. Pour LeBron James, Stephen Curry n'est pas le joueur le plus utile de la ligue. Une déclaration arrivée aux oreilles de Curry. Même si le meneur des Warriors a balayé ces critiques, l'on se doute bien que sa réponse viendra sûrement du parquet et ce dès jeudi.

« Nous sommes à quatre victoires de l'objectif, ce qui est déjà un accomplissement assez spécial, » a dit Curry, la vedette des Warriors, qui auront en finale les mêmes rivaux que l'an dernier, soit LeBron James et les Cavaliers de Cleveland.

Golden State a triomphé en six matches en 2015, et soulever le trophée une fois de plus a toujours été le but ultime. Mais avec Curry amoché durant une bonne partie des séries, Klay Thompson et d'autres ont dû prendre le relais.

Curry est maintenant de retour et il l'a montré avec panache lundi soir, fournissant 36 points dont 7 tirs primés, 8 passes et 5 rebonds dans un septième match historique contre le Thunder. Les Warriors ont eu le dessus 96-88.

La journée de mardi en était une de repos. La préparation débutera ce mercredi en vue du match numéro 1 jeudi soir, à Oakland.

Au début du mois, Curry est devenu le premier athlète de l'histoire de la NBA à être élu le joueur le plus utile de façon unanime. Il est devenu le premier à signer pas seulement 300 tirs de trois points, mais 400 (402), avant une série de blessures.

Il est de retour en grande forme et il l'a bien démontré lundi. Ses coéquipiers ne s'attendent à rien de moins de lui, même quand des murmures de l'extérieur laissent planer qu'il joue à 70 pour cent de ses capacités.

Curry a appris à bloquer ce genre de suppositions, acceptant cela comme une rançon de l'excellence.

« J'admire vraiment ce côté-là de lui, a dit Andre Iguodala, des Warriors. Il reste toujours fidèle à lui-même. Il n'a pas essayé de changer pour prouver quoi que ce soit. »

Peut-être est-ce facile de prendre pour acquis qu'il a mené les siens à des marques record de 24-0 et 73-9.

« Avec ce qu'il amène à chaque match et son importance dans le feu de l'action, il faut vraiment que vous soyez encore plus alertes qu'à l'habitude, » a confié Kyrie Irving, des Cavaliers.

Les critiques, une source d'inspiration pour Stephen Curry ?
Les critiques, une source d'inspiration pour Stephen Curry ?
Les critiques, une source d'inspiration pour Stephen Curry ?
Les critiques, une source d'inspiration pour Stephen Curry ?
Les critiques, une source d'inspiration pour Stephen Curry ?
Les critiques, une source d'inspiration pour Stephen Curry ?
Les critiques, une source d'inspiration pour Stephen Curry ?
Retour Ă  l'accueil