LeBron James a porté les Cleveland Cavaliers vers le premier titre de leur histoire.
LeBron James a porté les Cleveland Cavaliers vers le premier titre de leur histoire.

Incroyable exploit réalisé par les Cleveland Cavaliers, vainqueurs dimanche soir chez les Golden State Warriors (89-93). LeBron James (27 pts, 11 rbds, 11 pds) et les siens remportent ainsi le premier titre NBA de leur histoire. Le «King» a été désigné MVP des Finales à l'unanimité.

Les larmes d'un roi n'ont pas de prix pour un peuple qui attendait la délivrance depuis 52 ans. Revenu il y a deux ans à Cleveland avec pour folle ambition d'apporter à la franchise de l'Ohio son premier titre, LeBron James a accompli dimanche soir, avec son équipe, un des plus beaux exploits de l'histoire de la NBA en s'imposant à Golden State (89-93). En pleurs sur le parquet des Warriors, le «King» a laissé exploser ses émotions, avant d'être logiquement élu MVP des Finales.

1
Cleveland est la première franchise à remporter un titre après avoir été menée 3-1 pendant les Finale
s.

Menés 3-1 dans ces Finales 2016 qui avaient jusque-là déçu, notamment par manque de rencontres serrée, les Cleveland Cavaliers sont allés chercher le sacre au terme d'un match d'anthologie. En terrain hostile et après avoir tout donné pour revenir à 3-3 dans la série, les hommes de Tyronn Lue ont tenu le coup dans une partie où les deux équipes n'ont eu de cesse de s'échanger les avantages (20 changements de leader au total). Aucune franchise n'a pris plus de huit points d'avance. Portés par James (27 pts, 11 rbds, 11 pds) et Kyrie Irving (26 pts, 6 rbds), les Cavaliers ont abordé le dernier quart-temps avec un point de retard (76-75, 36e).

Du côté de Golden State, la panique n'a jamais vraiment été de mise. Si Stephen Curry (17 pts à 6/19) et Klay Thompson (14 pts à 6/17) n'ont jamais réussi à se lancer dans de grosses séries de shoots, ils ont laissé le soin à Draymond Green (32 pts, 15 rbds, 9 pds) de briller. L'intérieur, intenable, comptait déjà 22 points à la pause (49-42, 24e). Plus effacé au retour des vestiaires, Green, comme son équipe, eu plus de mal à exister sur les douze dernières minutes de jeu.

4'39"
À 89-89 et 4'39" à jouer, Golden State n'a plus marqué le moindre point. Les Warriors ont manqué 8 tirs, dont 7 à trois point
s.


L'ultime période, d'une intensité étouffante, a vu les deux équipes se neutraliser. A tel point qu'à 1'09 du buzzer final, tout restait à faire dans ce match 7 (89-89, 47e). Avec 53 secondes à jouer, Kyrie Irving a sorti un incroyable tir à trois points qui a donné l'avantage aux siens (89-92). La balle de l'égalisation est alors revenue à Stephen Curry (17 pts) qui a manqué sa tentative de loin. Gagnant du temps, les Cavaliers ont, comme un symbole, vu LeBron James inscrire le lancer-franc du titre (89-93).


Le MVP : LeBron James, un couronnement unanime
Le titre de MVP des Finales, décerné à l'unanimité, ne pouvait pas échapper à LeBron James. La saison dernière déjà, il aurait pu obtenir la distinction malgré sa présence dans le camp des vaincus. Cette année, James a donné un peu plus encore. Et lorsqu'il a fallu endosser le costume de héros, il l'a fait avec panache, alignant deux matches à 41 points pour ramener Cleveland à 3-3.

Dimanche soir, il n'a pas toujours fait les bons choix. Mais il a su inscrire 8 points consécutifs en fin de dernier quart, pour faire passer Cleveland en tête sur son seul trois points de la soirée (89-87). Cleveland a tenu bon ensuite. Son triple-double vient récompenser son omniprésence dans le match, magnifiée par quelques actions défensives de grande classe. À titre personnel, LeBron James compte désormais 3 titres NBA et 3 titres de MVP des Finales. Légendaire.

Retour à l'accueil