Avis de recherche:  Mais où est donc passé JR Smith ?

En grande difficulté l’an passé lors des Finales, Jr Smith est en train de revivre la même chose cette année alors qu’il avait été irréprochable jusque là des deux côtés du terrain lors des playoffs. Sur les deux premières rencontres il n’a shooté que 9 fois pour un total de 8 points, n’obtenant pas de positions ouverts. Dans un Game 3 déjà décisif pour les Cavs, il devra trouver des solutions pour avoir un impact, et ça passe par plus d’agressivité.


« Il faut que je cherche des positions de shoot en début de rencontre, que j’essaye de pénétrer et d’avoir quelques shoots faciles pour voir le ballon entrer dans le panier. Je dois essayer et continuer de courir en transition. En défense j’essaye de rester avec mon joueur et d’être présent sur les lignes de passe. » Jr Smith


Depuis le début de la série il a pris moins de shoots que Tristan Thompson et Matthew Dellavedova, preuve que quelque chose ne va pas, et c’est en grande partie à cause de l’excellente défense des Warriors

« Ils défendent sur Jr comme nous défendons sur Steph (Curry) et Klay (Thompson). Ils le collent et ne le quittent pas et si nous ne faisons pas de stops, c’est compliqué de jouer en trainsition et c’est difficile pour Jr d’avoir des positions de shoot car ils ne le lâchent pas. Sur les pin-downs (écran posé près du panier) ils changent sur l’écran pour empêcher Jr de faire quoi que ce soit, donc c’est difficile. » Tyronn Lue

« Ils m’empêchent d’aller sur mes spots, mais tout le monde le fait et c’était attendu. Je dois juste me sentir à l’aise quand je suis dans une situation de mettre un tir ou de prendre un tir ou de créer une meilleure action. L’important ce n’est pas seulement que j’obtienne des positions, c’est aussi créer du jeu pour les autres. Je peux prendre n’importe quel shoot mais il y a une différence entre prendre un bon shoot et un mauvais shoot. » Smith

" La clé c’est de ne pas avoir de défaillances, parce qu’il y a des systèmes qu’ils exécutent pour lui afin qu’il soit libéré, surtout pour des trois points. Il faut simplement toujours un joueur le plus proche possible de lui et l’obliger à partir en dribble. S’il va au panier et crée du jeu, ce qu’il est évidemment capable de faire, nous espérons qu’il y ait de l’aide. Mais on ne peut pas le laisser ouvert à trois points et le laisser être en rythme, surtout en début de rencontre. Je sais qu’ils vont probablement essayer de trouver des moyens de le mettre en rythme dans le Game 3, donc nous devons rester concentrés et savoir où il est tout le temps, et que les 5 joueurs soient en position d’aider lorsqu’ils exécutent leurs systèmes. » Stephen Curry


L’arrière ne pense pas que le souci soit mental

« Le seul truc mental que je dois gérer c’est de shooter. Quand je suis ouvert il faut shooter. Si je ne suis pas ouvert il faut faire la passe. Mon jeu est très simple. C’est juste une question de mettre les shoots ou non. Je ne peux ps laisser ça affecter ma défense et mon moral. » Smith

Retour à l'accueil