Steve Kerr: " On a eu ce qu'on méritait "

S'il a regretté le naufrage de son équipe dimanche soir chez l'Oklahoma City Thunder (133-105), Steve Kerr n'a pas manqué de souligner dans la foulée du match que son équipe a déjà connu pareille situation la saison dernière. Billy Donovan a apprécié l'apport des remplaçants derrière Durant et Westbrook.


Steve Kerr, entraîneur de Golden State : «Quand le match a basculé, on venait d’avoir une bonne période avec nos remplaçants qui faisaient du bon travail avec de la bonne circulation de balle. Et puis, quand on a remis notre titulaire sur le terrain, le ballon n’a plus bougé, les joueurs ont pris des tirs rapides, mauvais. On n’a pas perdu tant de ballons que ça vu que nos tirs étaient vraiment mal choisis. Ici, c’est mortel parce que leur équipe est rapide, elle accélère en permanence poussée par le public. Personne n’a été au niveau en termes de compétitivité et on a eu ce qu’on méritait. Chaque série et chaque challenge est différent mais on a déjà été menés 1-2 en play-offs par Memphis et Cleveland la saison dernière, on avait bien répondu, on s’en rappelle et j’espère qu’on va bien réagir là-aussi. Sur l’action de Draymond Green sur Steven Adams, j’ai été surpris qu’ils regardent ça à la vidéo. Pour moi, c’est le genre de contact qui arrive à chaque match. Les bras, les jambes partent un peu dans tous les sens tout le temps. Un risque de suspension ? Ah non, sérieusement, je pense que ça peut être annulé si la ligue réétudie ce cas.»

Klay Thompson, ailier de Golden State : «Ce qui nous est arrivé ce soir est vraiment inhabituel pour nous. On a laissé trop de lignes ouvertes vers le panier. Et le Thunder a tiré avec un fort pourcentage de réussite. Si on arrive à protéger la peinture comme on le faisait avant, on aura à nouveau du succès. On finit avec seulement 19 passes décisives, ce n’est pas notre jeu et on doit se retrouver. On a pris trop de tirs rapides et c’est la faute de nous, les titulaires. C’est sans doute une question de concentration. Peut-être qu’avec tous les supers shooteurs dans l’équipe on se dit que même un tir rapide est un bon tir. Il faudra qu’on étudie ça, on va procéder à des ajustements pour mardi et vous risquez de voir plus souvent la balle circuler d’un côté à l’autre du terrain.»

Billy Donovan, entraîneur d’Oklahoma City : «Beaucoup de joueurs ont continué avec André Roberson, Serge Ibaka, Dion Waiters… L’équipe dans son ensemble a bien joué en attaque comme en défense. On a essayé de mettre en place différentes choses pour donner plus d’opportunités à Russell Westbrook et Kevin Durant d’attaquer le panier de loin. On a pu tirer à un fort pourcentage de réussite et c’est parce que nous avons pris de bonnes décisions avec la balle en mains. L’énergie que nous avons mis dans la défense et les rebonds a été bien meilleure qu’au match 2.»


Kevin Durant, ailier d'Oklahoma City : «On a bien bougé, on a bien attaqué la peinture en étant capable de ressortir le ballon. Le mouvement a été bon au niveau du ballon comme des joueurs. On a essayé d’aller aussi vite que possible à chaque fois qu’on arrivait à les contrer avec notre défense. Une fois qu’elle a pu se mettre en place, c’est une équipe très forte en défense pour vous amener là où elle le souhaite. On a essayé d’utiliser ça à notre avantage. Et puis quand on arrive à rentrer la plupart de nos drives vers le panier, ça met la pression à ce niveau et ça aide aussi au niveau des extérieurs. On ne peut pas se laisser distraire par quoi que ce soit maintenant. On doit rester ensemble et continuer à jouer quoi qu’il arrive que ce soit des tirs manqués, des pertes de balle… Ce soir, c’est ce qu’on a réussi à faire.»

Retour à l'accueil