Pro A: l'Asvel rejoint Strasbourg en finale

Après sept années d'absence, Villeurbanne est de retour en finale du Championnat à la faveur de son nouveau succès ce dimanche face à Monaco (80-59), son troisième en quatre rencontres.

La meilleure équipe de la saison régulière ne jouera pas les finales de Pro A. Monaco, qui restait sur une série de 14 victoires d'affilée au moment d'entamer sa demi-finale, a été sorti en quatre manches par l'ASVEL, ce dimanche. Le club présidé par Tony Parker - présent pour le deuxième soir de suite à l'Astroballe - avait pourtant validé sa place en play-offs sur le fil. Mais il montre depuis le début des phases finales son tout meilleur visage.

Vainqueur du match 1 en Principauté (73-67) et du match 3, vendredi (65-58), Villeurbanne a réalisé sa prestation la plus aboutie de la série ce dimanche sur son parquet. Les locaux ont rapidement pris les commandes de la rencontre à la faveur d'une adresse longue-distance infernale (8/11 à la mi-temps à trois-points), et n'ont eu aucun mal à conserver leur avance. Face à une «Roca Team» amorphe, Casper Ware (17 points, 6 passes) et Charles Kahudi (17 points, 6 rebonds) ont fait virer le duel à la démonstration.

18%
Soit l'adresse de l'ASM à trois-points (5/27) ce dimanche à l'Astroballe. Aucun joueur monégasque n'a réussi plus d'un tir longue distan
ce.


Privé de Yakuba Ouattara, très émoussé physiquement, le collectif monégasque termine sa superbe saison par un match sans : plus de balles perdues (16) que de passes décisives (15), une adresse catastrophique à trois-points (5/27) et aucun joueur à plus de 11 points. Partis outsiders, c'est donc en toute logique que les Villeurbannais rallient la finale de Pro A où ils affronteront Strasbourg, malheureux lors des trois dernières éditions.

Retour à l'accueil