Karl-Anthony Towns élu meilleur rookie de la saison à l'unanimité

Premier choix de la Draft 2015, Karl-Anthony Towns a été élu ce lundi meilleur rookie de la saison NBA. A 20 ans, l'intérieur des Minnesota Timberwolves se présente comme l'une des futures stars incontournables de la ligue.

Que les fans des Timberwolves se rassurent : si leur équipe n'a pas gagné 30 matches cette saison (ni celle d'avant), et qu'elle n'a plus joué les play-offs depuis 2004, l'avenir s'annonce brillant. Avec Andrew Wiggins, rookie de l'année 2015, elle possédait en effet l'une des stars de demain ; avec Karl-Anthony Towns, élu ce lundi rookie de l'année 2016, elle en possède une seconde plus prometteuse encore.

L'intérieur américain des Timberwolves, «first pick» à la Draft l'été dernier et auteur d'un match à 28 points et 14 rebonds dès sa deuxième apparition chez les pros, a très nettement dominé la course au meilleur débutant de la saison, qui l'opposait notamment à Kristaps Porzingis (New York), Jahlil Okafor (Philadelphie) ou Devin Booker (Phoenix). Aucun rookie n'a en effet réussi à avoir un rendement similiaire à celui de Towns, qui a achevé sa première saison à 18,3 points (54,3%), 10,4 rebonds, 2,0 passes et 1,4 contre (21,3 points et 11,7 rebonds sur les 30 derniers matches de la saison). Du jamais vu pour un pivot rookie depuis Tim Duncan (1997-1998).

6
Karl-Anthony Towns a raflé les six trophées de rookie du mois décernés cette saison dans la conférence Ou
est.


Comme Stephen Curry pour le trophée de MVP, Towns a été élu à l'unanimité des 130 votants, qui lui ont tous décerné la première place. Symbole d'une NBA en mutation, il est capable d'attaquer le panier et de shooter à trois-points comme un ailier, tout en possédant le physique (2,13m, 112kg) et les qualités défensives d'un pivot. Ses fondamentaux et sa maturité, impressionnants pour son âge, en font l'une des grandes stars du futur. «Il sera au Hall of Fame un jour», a d'ores et déjà prophétisé Kevin Durant.

5
Karl-Anthony Towns est le cinquième joueur de l'histoire à être élu rookie de l'année à l'unanimité, après Damian Lillard (2013), Blake Griffin (2011), David Robinson (1990) et Ralph Sampson (19
84).


Le classement :

1. Karl-Anthony Towns (Minnesota) : 650 points, les 130 premières places
2. Kristaps Porzingis (New York) : 363 points, 117 deuxièmes places
3. Nikola Jokic (Denver) : 59 points
4. Devin Booker (Phoenix) : 49 points
5. Jahlil Okafor (Philadelphie) : 34 points
6. Justise Winslow (Miami) : 7 points
7. Emmanuel Mudiay (Denver) : 4 points
8. Myles Turner (Indiana) : 3 points
9. D'Angelo Russell (L.A Lakers) : 1 point

Retour à l'accueil