Finale de Conférence Est, match 5: Cleveland cartonne face aux Raptors

Scenario idéal mercredi soir pour les Cleveland Cavaliers qui ont repris l'avantage en finale de Conférence Est face aux Toronto Raptors (3-2). En signant une écrasante victoire (116-78), LeBron James (23 pts) et les siens se sont offert la possibilité de se qualifier pour les Finales dès vendredi, à Toronto.

Le suspense n'aura duré que quelques minutes mercredi soir à la Quicken Loans Arena de Cleveland. De retour sur leur parquet après avoir concédé deux défaites consécutives chez les Toronto Raptors - les deux premières en play-offs cette saison - les Cavaliers ont signé une écrasante victoire (116-78) pour prendre l'avantage en finale de Conférence Est (3-2). A quatre minutes du terme du premier quart, les visiteurs étaient encore dans le coup (20-16, 8e). Au buzzer de la période, ils affichaient déjà 18 points de retard (37-19, 12e) et n'ont jamais réussi à reprendre le contrôle du match. A la pause, Cleveland comptait 31 points d'avance (65-34, 24e).


Le «Big Three» fait le boulot, Valanciunas de retour
Dans ce contexte, Tyronn Lue a rapidement pu reposer ses cadres, qui ont néanmoins été déterminants sur les trois premiers quarts. LeBron James (23 pts, 6 rbds, 8 pds en 32 minutes) a trouvé du soutien de choix en Kevin Love (25 pts, en 24 minutes) et Kyrie Irving (23 pts en 27 minutes). De quoi faire montérer leur avantage à 43 points avant de contrôler le reste sur match. En face, Kyle Lowry (13 pts à 5/12) et DeMar DeRozan (14 pts) ont incarnés toutes les difficultés des Raptors à exister dans la rencontre. Seul motif de satisfaction pour les Canadiens : Jonas Valanciunas a rejoué. Présent sur le banc mais non sollicité lors du match 4, le pivot a été utilisé 18 minutes par Dwane Casey, inscrivant 9 points (à 100%) pour 1 passe et 2 balles perdues.

4
Après avoir capté 40 rebonds lors des deux matches précédents, Bismack Biyombo a été limité à...4 prises mercredi soir (pour 7 poin
ts).


Alors qu'ils jouent une finale de conférence pour la première fois de leur histoire, les Toronto Raptors qui ont établi un nouveau - triste - record d'équipe : jamais la franchise n'avait été menée de 30 points ou plus à la mi-temps d'un match, saison régulière et play-offs compris. Maladroits (39,1% au tir, 17,6% à trois points, 60% aux lancers), ils ont de surcroît perdu 19 ballons et subi l'agressivité des Cavaliers. Ces derniers ont imposé une défense digne de celle qui avait permis de remporter les deux premiers matches de la série, et qui leur sera indispensable pour la suite de la compétition s'ils parviennent à se qualifier pour les Finales.

Retour à l'accueil