Les Pacers réalisent une bonne opération à Washington

Washington n'a pas pu contenir Paul George

Moins scrutée que l'opposition entre les Cleveland Cavaliers et les Boston Celtics, la rencontre entre les Washington Wizards et les Indiana Pacers a livré un enseignement important : la franchise de la capitale n'est pas encore tout à fait prête à se mêler à la lutte pour les play-offs. Face à un rival direct qui ne comptait que deux victoires de plus au coup d'envoi, les Wizards se sont inclinés en fin de match (99-100), laissant à Paul George (38 pts à 13/22) le soin de briller pendant 38 minutes. En tête d'un point à 11 secondes du terme, les locaux ont concédé deux lancers à l'ailier huit secondes plus tard et ce dernier s'est chargé de clore la marque avant un tri à trois points manqué de John Wall (25 pts, 12 pds).

L'exercice des lancers francs s'est avéré particulièrement important puisque dans ce domaine, Indiana a affiché un excellent 19/20. Washington a manqué 9 tentatives (15/24), ce qui a fini par se payer en fin de match. Septièmes de la Conférence Est (33v-30d), les Indiana Pacers réalisent une bonne opération en renouant avec la victoire tout en écartant temporairement un concurrent direct dans l'optique de la qualification pour les play-offs (30v-32d).

Handicapé par les fautes (6 au final), Ian Mahinmi n'a inscrit que 8 points (à 3/8) pour 4 rebonds et 2 passes en 25 minutes.

Retour à l'accueil