Golden State s'offre un nouveau record, Stephen Curry réagit de la plus belle manière

Lundi soir, les Golden State Warriors ont remporté une 45e victoire consécutive à domicile en saison régulière, nouveau record NBA. Face à Orlando (119-113), les champions en titre n'ont pourtant pas affiché une excellente maîtrise et s'en sont remis au duo Curry (41 pts) - Thompson (27 pts) pour l'emporter.

Les records continuent de tomber pour les Golden State Warriors. Lundi soir, les champions NBA en titre ont remporté une 45e victoire consécutive à domicile, ce qui constitue une nouvelle marque référence dans la ligue. Face au Orlando Magic (119-113), les Warriors ont pourtant affiché de grosses difficultés dans la maîtrise du ballon (24 balles perdues) et ont été obligés de s'employer en fin de rencontre après avoir compté jusqu'à 19 points d'avance. Stephen Curry, comme souvent, a été essentiel aux siens. Le meneur de jeu a compilé 41 points (à 14/24 au tir dont 7/13 à trois points) et 13 rebonds, tandis que Klay Thompson (27 pts, 6 rbds) a inscrit un panier à trois points important dans le money-time pour permettre à son équipe de conserver la tête à moins d'une minute de la fin (114-109, 48e).


301. Stephen Curry est le premier joueur de l'histoire de la NBA à inscrire 300 paniers à trois points en une saison. Il en compte désormais 301 alors qu'il reste encore 20 matches à jouer pour les Warriors.


Le Magic n'a pas démérité dans la rencontre : Evan Fournier, Aaron Gordon et Brandon Jennings ont tous les trois inscrit 20 points tandis que Victor Oladipo en a ajouté 19. La franchise floridienne a longtemps inquiété Golden State dans le dernier quart malgré l'absence de son pivot, Nikola Vucevic. Les hommes de Scott Skiles y sont parvenus en profitant notamment des nombreuses possessions rendues par leurs adversaire et en allant chercher les points sur la ligne des lancers (28/34).

Dans le money-time, il leur a tout de même manqué un point de fixation près du cercle pour offrir plus d'espaces aux extérieurs qui n'ont pas eu la réussite escomptée au large (5/21 au final). A force d'insister sur les tirs extérieurs et les un contre un, le Magic a fini par favoriser le jeu rapide de Golden State pendant que les Warriors, pas beaucoup plus inspirés, se sont exclusivement appuyés sur leurs "Splash Brothers". De quoi éviter une deuxième déconvenue consécutive et fêter dignement avec leurs supporters ce nouveau record obtenu.

Retour à l'accueil