Jae Crowder a guidé les Celtics avec 22 points. Crédit photo: Brian Babineau
Jae Crowder a guidé les Celtics avec 22 points. Crédit photo: Brian Babineau

A la lutte pour la huitième place à l'Ouest, le Utah Jazz et les Houston Rockets ont tous les deux perdu à l'extérieur, respectivement à Boston (100-95) et Milwaukee (128-121).

Utah avait bien commencé mais Utah a perdu, lundi soir à Boston (100-95). Hormis une petite poussée du Jazz en début deuxième quart-temps (38-25, 15e), les deux équipes ne se sont pas quittées de la soirée au TD Garden. Et ce sont les Celtics qui ont le mieux terminé à domicile, même si Rudy Gobert et ses coéquipiers ont semblé imposer leur rythme durant la plupart de la partie. Un tir à trois points de Jae Crowder (meilleur marqueur avec 22 points, à 3/5 aux tirs primés) d’abord puis un contre d’Avery Bradley sur Gordon Hayward alors que le score était de 96-95 en faveur des Celtics ont fait basculer le match en faveur de ces derniers.

Pour Rudy Gobert, la soirée a été parfois difficile malgré un bon double-double (12 points, 12 rebonds). Le pivot français a semblé plusieurs fois frustré par des décisions (ou non-décisions) arbitrales et il n’a manqué que deux lancers-francs sur huit, mais les deux consécutivement, à 2'40 de la fin du match, alors que Boston avait un point d'avance. Avec cette défaite, Utah (28 v.-31 d.) a perdu une occasion de recoller avec Houston à la huitième place, dernière qualificative pour les play-offs, dans la conférence Ouest.

Houston a une victoire d'avance mais Utah compte un match de moins

Car dans le même temps, à Milwaukee, les Rockets se sont aussi inclinés face aux Bucks (128-121), emmenés par Jabari Parker (36 points à 62%) et Giannis Antetokounmpo, auteur d'un triple-double (18 points, 17 rebonds, 11 passes, plus 4 interceptions et 2 contres). Peu aidé par son banc (22 points), Houston a cédé en fin de match (36-29 dans le dernier quart), alors que Trevor Ariza (20 points, 8 rbds, 11 passes) et James Harden (26 points, 6 rbds et 9 passes) ont été solides.

Côté Bucks, c’est un quator qui a fait la différence. Outre Antetokounmpo et Parker, Khris Middelton (30 dont 9 dans le 4e quart, avec un 15/15 derrière la ligne des lancers) et Jerryd Bayless (18 pts en sortie de banc dont 10 en 4e QT) ont été les moteurs des Bucks. Houston a payé la maladresse de Dwight Howard aux lancers (6/14), qui ternit un match par ailleurs costaud (30 points à 12/20, 13 rebonds) Du coup, c’est le status quo à l’Ouest entre Houston et Utah, les Rockets ayant une victoire d’avance (29 v.-31 d.) mais Utah ayant joué un match de moins.

Retour à l'accueil