Crédit photo: Tom Pennington | NBAE via Getty Images
Crédit photo: Tom Pennington | NBAE via Getty Images

L'Oklahoma City Thunder et les Memphis Grizzlies se sont logiquement imposés mercredi soir en saison régulière. Kevin Durant et les siens ont dominé les Dallas Mavericks sur leur parquet (103-116) pendant que les Grizzlies n'ont jamais été menés par les Los Angeles Lakers (128-119).


Le Thunder domine Dallas pour la quatrième fois
de la saison
Quatre confrontations, quatre victoires pour l'Oklahoma City Thunder face aux Dallas Mavericks cette saison. Mercredi soir, dans le Texas, les hommes de Billy Donovan n'ont pas eu de mal à s'imposer (103-116), se reposant sur un jeu collectif bien en place (6 joueurs à 13 points ou plus, 28 passes décisives) tout en s'appuyant sur Kevin Durant (24 pts, 8 rbds, 6 pds) et Russell Westbrook (24 pts, 13 pds) pour faire la différence. Les Mavs, maladroits (40,7% au tir), n'ont pas réussi à capitaliser sur le très bon match de Dirk Nowitzki (33 pts) pour ralentir leur chute dans la Conférence Ouest. Les Mavericks sont septièmes (30v-28d) devant Utah (28v-28d). Le Thunder est confortablement installé à la troisième place (41v-16d).

«Je ne regarde pas tant les classements, a lâché l'entraîneur de Dallas Rick Carlisle. Je me penche sur la manière dont nous jouons. Je n'ai pas aimé ce que nous avons proposé au cours du premier et du quatrième quart ce soir. Et ce sont des quarts plutôt importants». En retard de 9 points après la première période (24-33, 12e), les Mavericks ont passé leur temps à tenter de combler l'écart. Un effort qui a fini par se payer dans le dernier quart, perdu 29 à 22.

Memphis a pu compter sur une belle adresse
A l'occasion de la réception des Los Angeles Lakers, les Memphis Grizzlies se sont rassurés offensivement (victoire 128-119). Adroits (56,5% au tir, 13/27 à trois points), Zack Randolph (14 pts, 9 rbds) et les siens ont notamment vu Matt Barnes se fendre de 25 points avec un joli 5/9 à trois points. Chez les Angelinos, si Kobe Bryant n'a pas été en réussite (13 pts à 5/14), Jordan Clarkson a signé un bon match (28 pts, 6 rbds). D'Angelo Russell (22 pts) et Lou Williams (22 pts) l'ont imité alors que le match s'est avéré plutôt agréable à suivre, les deux franchises ayant limité les balles perdues (16 au total). En tête de dix points à l'issue du premier quart (36-26, 12e), les Grizzlies n'ont jamais été menés (19 points d'avantage maximal). Ils sont cinquièmes de la Conférence Ouest (33v-23d) tandis que les Lakers restent bons derniers (11v-48d).

Retour Ă  l'accueil