Miami domine Indiana après prolongation

Privé de Bosh et avec un Wade de retour mais en difficulté, le Miami Heat a fini par battre les Indiana Pacers après prolongation (101-93).


Le match : entame ratée mais final réus
si pour Miami
L’important dans un match NBA, c’est plus souvent la façon dont on finit le match plutôt que celle dont on le commence. Le Miami Heat en a fait la parfaite illustration dans un choc du haut de tableau de la conférence Est contre Indiana. Absents en début de partie, les Floridiens ont été menés 16-2 après un peu plus de six minutes de jeu ! Ils ont ensuite passé la moitié du match à revenir au score, ne passant en tête pour la première fois qu’en milieu de troisième quart-temps (54-53), sous l’impulsion de Goran Dragic (voir par ailleurs) vu les difficultés de Dwyane Wade (16 points mais un maigre 4 sur 21 au tir).

Au coude à coude sur toute la fin de match, les deux équipes allaient logiquement en prolongation où le trio Dragic-Wade-Justise Winslow (4 lancers-francs précieux réussis) faisait le boulot tandis que la défense limitait Indiana à cinq petits points. Paul George (31 points au total plus 11 rebonds) et Monta Ellis étaient tous les deux limités à 1 sur 4 au tir dans ces cinq minutes supplémentaires. Plus constant sur la fin, le Heat (toujours privé de Chris Bosh) s’imposait logiquement (101-93), également bien aidé par la performance d’Hassan Whiteside (19 points, 18 rebonds).

Le joueur : Goran Dragic (Miami Heat)
Miami a largement dominé les débats dans la peinture (62 points à 36) et c’est notamment grâce à son meneur de jeu slovène, qui a attaqué avec succès le cercle, réussissant sept de ses dix tirs tentés sous le panier. Au final, Dragic a cumulé 24 points, 8 rebonds et 5 passes jouant un rôle décisif durant la prolongation.

Le Frenchie
Ian Mahinmi a été comme d’habitude titulaire en pivot pour les Indiana Pacers. Il a joué 30’33 mais a dû sortir en toute fin de match ayant commis sa sixième faute. Le Normand a inscrit 11 points (3 sur 5), pris 6 rebonds, effectué 2 contres et 1 passe décisive.

6. C'est la sixième fois que les Indiana Pacers s'inclinent en prolongation cette année, sur les sept qu'ils ont disputées. Aucune équipe n'a perdu plus de rencontres jouées au-delà du temps réglementaire.

Retour à l'accueil