Crédit photo : (Scott Cunningham/NBAE/Getty Images)
Crédit photo : (Scott Cunningham/NBAE/Getty Images)

Les Golden State Warriors ont obtenu leur cinquantième victoire de la saison en s'imposant chez les Atlanta Hawks (102-92).


Le match : Golden State maît
rise le final
Comme régulièrement ces derniers temps, les Golden State Warriors ont construit leur victoire en deux temps à Atlanta. Ils ont d’abord mené largement la rencontre, affichant même une marge de 23 points en milieu de troisième quart-temps (70-47). Et puis ils ont laissé leur adversaire revenir dans la partie, les Hawks reprenant même la tête du match de manière à peine croyable en début de quatrième quart-temps (80-76). Ensuite, ils ont affiché des nerfs et une exécution solides dans les dernières minutes pour s’imposer assez aisément sur la fin (102-92).

Le duo d’arrières a été décisif avec Stephen Curry (36 points, voir par ailleurs) et Klay Thompson, qui confirme son retour au premier plan avec 27 points, 2 rebonds, 2 passes et 3 interceptions. Les 5 contres d’Andrew Bogut ont également fait du bien aux Warriors dans ce match. Les Hawks, un peu trop maladroits (42 % au tir, 29 % à trois points), ont pu s’appuyer sur Al Horford (23 points, 16 rebonds, 6 passes) et Jeff Teague (16 points) ou encore Dennis Schroder (18 points), mais Kent Bazemore (4 points) ou Kyle Korver (2 points) ont trop peu contribué pour qu’Atlanta ait une vraie chance de gagner en fin de partie.

Le joueur : Stephen Curry (Golden State Warriors)
A l’occasion de ce déplacement à Atlanta, Stephen Curry a inscrit 36 points (5 sur 11 à trois points) auxquels il a ajouté 6 rebonds, 8 passes décisives et 3 interceptions. C’est le 25e match à plus de 30 points de la saison pour Curry, qui confirme sa place de meilleur marqueur de la ligue. Le MVP en titre s’approche par ailleurs d’un record détenu par un Hawk à l’heure actuelle. À la Philips Arena, il a marqué un tir à trois points pour le 126e match consécutif en saison régulière. Un de plus et il égalera le record de Kyle Korver (127).

0. Le nombre d'équipes à avoir atteint les 50 victoires en moins de matches que les Golden State Warriors (55). Malgré leur défaite surprise à Portland, les champions en titre continuent de battre des records. En 1995-1996, les Chicago Bulls avaient eu besoin d'un match de plus (56) pour arriver à 50 succès.

Retour à l'accueil