Crédit photo: (Fernando Medina/NBAE/Getty Images)
Crédit photo: (Fernando Medina/NBAE/Getty Images)

Longtemps accrochés, les Golden State Warriors l'ont emporté à Orlando (130-114). Et Stephen Curry (51 points) a marqué un 3 points pour le 128e match de suite, un record.


Le match : et soudain, Curry a
tout explosé
Face au champion, Orlando a longtemps fait jeu égal (63-59 en faveur du Magic à la mi-temps) sous l’impulsion notamment d’Evan Fournier (voir par ailleurs) et d’un cinq de départ où tous les joueurs ont marqué au moins 12 points. Mais dans le troisième quart-temps, le monstre Stephen Curry s’est réveillé et a tout dévoré sur son passage. Durant ces 12 minutes, remportées 40-28 par les Warriors, le MVP de la ligue a inscrit 24 points avec un exceptionnel 6 sur 7 à trois points et surtout un bijou pour terminer : un tir du milieu de terrain (un de plus) au buzzer pour faire le trou 99-91 en faveur de son équipe.

«Je ne savais pas si j’avais une chance de tirer au départ. Mais quand on est dans une telle dynamique, qu’on a une bonne remise en jeu et de l’espace pour tirer…», a-t-il expliqué après un match qu’il a terminé avec 51 points inscrits (3e match à plus de 50 points cette saison) et un 10 sur 15 à trois points. Sur le terrain, Curry avait lui-même l’air incrédule après son tir à la sirène. «Je me suis mis à rire après coup parce que ce n’est pas supposé arriver ! J’ai mis pas mal de tirs à trois points dans le troisième quart-temps et de finir avec celui-là en plus avec la planche…»

Mais alors que les Warriors en sont à 52 victoires pour 5 défaites, Curry a tenu à rappeler la difficulté de tenir un tel rythme face à des équipes qui donnent tout contre le champion. «Je ne sais pas ce que ça donne de l’extérieur mais ce n’est jamais facile d’obtenir des victoires comme ça, a-t-il souligné. Ils ont bien joué et ça a été dur. C’est une équipe qui a de l’avenir.» Le présent, lui, appartient toujours à Golden State.

128. Avant son orgie du troisième quart-temps, Stephen Curry s'est assuré un record dès la première période. Son tir à trois points réussi à la septième minute de jeu a porté sa série à 128 matches de suite avec au moins un panier primé, brisant l'égalité avec Kyle Korver (Atlanta Hawks).

Le Frenchie
Evan Fournier a beaucoup donné en 38’37 de jeu. Titulaire ailier comme en début de saison, il a terminé meilleur marqueur du Magic avec 20 points (6 sur 12 au tir), ajoutant 4 interceptions, 3 passes et 1 rebond. Mais face à un tel Curry, il n’y avait pas grand-chose à faire. «Vous êtes surpris de ce qu’il a réalisé?, a questionné le Français à l'issue du match. Pas moi, c’est juste ce qu’il fait…»

Retour à l'accueil