Les Spurs s'imposent à Miami

Les San Antonio Spurs ont débuté leur série de huit matches à l'extérieur par une large victoire sur le parquet du Miami Heat (101-119). Kawhi Leonard et LaMarcus Aldridge ont fait l'essentiel pour les Texans.

16 secondes. C'est tout ce qu'il aura fallu aux San Antonio Spurs pour faire la différence face au Miami Heat mercredi soir pour remporter une cinquième victoire consécutive (101-119). Accrochés jusqu'à 9 minutes du terme par la franchise floridienne (80-87, 39e), portée par le duo Wade (20 pts) - Bosh (18 pts), les hommes de Gregg Popovich ont profité d'un panier à trois points, agrémenté d'un lancer, inscrit part Patty Mills (8 points) et d'une faute flagrante d'Hassen Whiteside sur Boban Marjanovic, qui se disputaient le rebond, pour signer un 7-0 et prendre 14 points d'avance dans la partie. Un écart que le Heat n'a ensuite pas réussi à surmonter.

LaMarcus Aldridge (28 pts, 4 rbds, 4 pds) et Kawhi Leonard (23 pts, 9 rbds, 4 pds) se sont chargés d'animer les attaques des Spurs, bien aidés par Danny Green (15 pts). Jonathon Simmons (10 pts, 4 rbds) et Boban Marjanovic (11 pts, 6 rbds) ont été les plus en vue en sortie de banc. Côté Français, Tony Parker a manqué de réussite (7 pts à 3/10, 5 passes en 28 minutes) tandis que Boris Diaw a été intéressant dans son rôle d'intérieur remplaçant (9 pts à 4/8, 5 rbds, 2 pds).

10,500. D'après les calculs effectués au sein des San Antonio Spurs, leur voyage traditionnel de février (la ville de San Antonio accueille un rodéo show jusqu'au 28 février) devrait leur faire parcourir près de 10 500 kilomètres d'ici au 2 mars, date du prochain match à domicile.

La rencontre a été marquée par une belle adresse générale (57,1% pour Miami, 52,8% pour San Antonio). Le Heat a été plombé par les 18 pertes de balles commises, tout en laissant à San Antonio l'avantage dans la raquette (58-42). Deuxièmes de la Conférence Ouest (444v-8d), les San Antonio Spurs viennent à peine de débuter un road trip de huit matches, scindé en deux partie en raison de la coupure qui suivra le All-Star week-end. Le Miami Heat, battu pour la deuxième fois consécutive, pointe à la cinquième place à l'Est (29v-24d), sous la menace d'Indiana (28v-24d).

Retour à l'accueil