Le joueur des Houston Rockets Clint Capela au micro de notre envoyé spécial Cyrille Ngario.
Le joueur des Houston Rockets Clint Capela au micro de notre envoyé spécial Cyrille Ngario.

Notre rédaction était present ce matin au Ricoh Coliseum de Toronto pour assister à l'entraînement des joueurs sélectionnés pour le Rising Stars Challenge. Nous avons profité de l'occasion pour nous entretenir avec Clint Capela, l'intérieur suisse d'origine angolaise par son père et congolaise de par sa mère.

"C'est pour moi une immense fierté de représenter non seulement mon pays mais aussi le continent africain, mes racines. J'essaie de profiter au maximum de ces moments particuliers. On espère qu'on va battre l'équipe américaine, mais je sais que ce sera un match plaisant. Le fait de jouer au côté de Mudiay (meneur congolais des Denver Nuggets), qui est un joueur d'origine africaine rend encore ce match spécial même si on a déjà joué ensemble auparavant. Pour ma part j'essaie de progresser à chaque match au côté de Dwight Howard en jouant plus agressif sous le cercle et j'espère qu'un jour je serai un All Star car cela fait parti de mes objectifs, d'être parmi les meilleurs. J'espère que les fans en Suisse et en Afrique seront fiers de nous, de notre prestation de ce soir", a déclaré le joueur des Houston Rockets et natif de Genève.

L'Angola sera aux Jeux Olympiques ?

"(Rire), oui je le crois bien. Sans aucun doute l'Angola sera aux Jeux Olympiques car ils ont une bonne équipe et ils le méritent bien", a conclut Clint Capela.

La suite....

Clint, quelles sont vos impressions alors que commence le All-Star Weekend ?

Je suis vraiment très content d’être là et de pouvoir prendre part à cet événement. Je vais essayer de bien profiter du match de ce soir. L’objectif est avant tout de s’amuser, jouer au basket et si je pouvais claquer quelques dunks, ce serait sympa. Je vais aussi profiter de ce break pour me reposer. L’enchaînement des matchs en NBA est vraiment intense et on va essayer de bien récupérer pour être prêt pour les 27 derniers matchs de la saison régulière.

Que représente le All-Star Game pour vous ?
Le All-Star game, ça a toujours évoqué pour moi les meilleurs joueurs NBA et faire partie des invités, c’est un grand honneur pour moi. Je vais en profiter à fond pour n’avoir aucun regret.

Pour la deuxième année, le Rising Stars Challenge oppose les États-Unis au Reste du Monde. Avez-vous discuté entre vous de ce duel ?

C’est sûr que c’est un duel intéressant. Les Américains prennent parfois les autres un peu de haut donc on va essayer comme l’année dernière de leur montrer que ce n’est pas parce qu’ils ont le meilleur pays qu’ils vont gagner facilement.

Andrew Wiggins est à la maison. Avez-vous pu discuter avec lui ?
Je lui ai demandé s’il parlait un peu français, il m’a dit que non, à part quelques mots. Je vais quand même essayer de voir s’il pourra me répondre.

Pensez-vous rester à Toronto pour toute la durée du weekend?
Je serai là pour le samedi soir et le concours de dunks et puis après j’irai tranquillement me reposer pour être prêt pour le coup d’envoi de la deuxième partie de la saison.

Justement quels sont vos objectifs pour la deuxième partie de saison ?

L’objectif est de consolider notre place en playoffs, on a connu beaucoup de hauts et de bas en début de saison. Notre ambition reste la même. Il faudra que l’on joue plus relâché.

Les Rockets font l’objet de plusieurs rumeurs de transferts ces derniers temps. Un changement est-il nécessaire au sein de l’équipe ?

Des changements, pas forcément. Il faudrait pour commencer que tout le monde soit sur la même longueur d’onde aussi bien défensivement qu’offensivement. Il faut que l’on soit plus à l’écoute les uns des autres sur le terrain. Après, un échange n’est jamais à exclure si c’est ce que souhaite faire les dirigeants de la franchise.

Le All-Star Weekend est aussi le rendez-vous des stars. Y’a-t-il quelqu’un que vous souhaiteriez rencontrer ?
Jay-Z et Beyoncé ! On verra si j’ai l’occasion de les croiser. Des gens que l’on voit à la télé tous les jours et dont on est fan, c’est sûr que ce serait

Clint Capela : "Une immense fierté "
Clint Capela : "Une immense fierté "
Clint Capela : "Une immense fierté "
Clint Capela : "Une immense fierté "
Clint Capela : "Une immense fierté "
Clint Capela : "Une immense fierté "
Clint Capela : "Une immense fierté "
Retour à l'accueil