Crédit photo: David Liam Kyle/NBAE/Getty Images
Crédit photo: David Liam Kyle/NBAE/Getty Images

Cleveland n'a pas su confirmer et s'incline à domicile contre Detroit (88-96), malgré un bon Kyrie Irving, qui va mieux après avoir été attaqué par des punaises de lit dimanche à Oklahoma.

Le match : Detroit, la course
en tête
Les Detroit Pistons étaient sur une série de cinq défaites de rang. Et les Cleveland Cavaliers venaient de frapper fort dimanche avec leur victoire à Oklahoma City. Et pourtant lundi soir, à la QuickenLoans Arena de Cleveland, ce sont les Pistons qui ont fait la course en tête la plupart de la soirée. En manque d’énergie, LeBron James et ses coéquipiers ont perdu trop de ballons et commis trop de fautes dans les moments importants pour avoir une chance de l’emporter. Leur passage à vide en début de quatrième quart-temps (11-0 en faveur des Pistons en quatre minutes pour un écart monté à 18 points, 86-68) leur a été fatal.

LeBron James a connu une soirée sans, limité à 12 points (5 sur 18 au tir) et ayant commis 6 pertes de balles. Pour les vainqueurs, Reggie Jackson a inscrit 23 points. Andre Drummond a réalisé son habituel double-double (16 points, 15 rebonds) et Tobias Harris, pour son premier match sous ses nouvelles couleurs, a marqué 14 points ajoutant 5 rebonds, 3 passes et 3 interceptions.

Le joueur : Kyrie Irving (Cleveland Cavaliers)
Sorti en début de match à Oklahoma City, Kyrie Irving était de retour sur le parquet dès ce lundi. Moins fatigué que ses coéquipiers, il a été un des rares à apporter l’étincelle aux Cavaliers avec ses 30 points (11 sur 21 au tir), plus cinq passes et deux interceptions. Mais la surprise du soir, ce fut lorsque Irving a expliqué pourquoi il avait quitté le terrain dimanche. «Honnêtement, c’est venu des punaises de lit à l’hôtel Hilton où on est restés, a affirmé Irving. Du coup, je n’ai pas pu dormir et quand le match est venu, j’étais à côté de mes pompes et puis j’ai commencé à avoir la nausée. Ce soir (lundi), après le repos que j’ai eu, je me suis senti mieux.»

1. C'est le nombre de matches manqués par LeBron James cette saison. Un chiffre qui devrait augmenter prochainement. D'ailleurs, Tyronn Lue, l'entraîneur des Cavaliers, a regretté de ne pas avoir mis sa star au repos lundi. «J'aurais dû», a-t-il soufflé. Dès que Cleveland aura validé la première place de la Conférence Est, on ne devrait plus beaucoup voir James sur les parquets jusqu'aux play-offs.

Retour à l'accueil