Boston domine Miami et conforte sa 3ème place à l'Est

Pour la deuxième fois de la saison, Boston a fait chuter Miami, samedi (101-89). Les Celtics, portés par leur collectif, ont mieux terminé une rencontre disputée (29-19 dans le dernier quart). Ils confortent leur troisième place à l'Est.

Au lendemain de sa victoire contre Milwaukee (112-107), Boston a dominé Miami (101-89), contre qui il restait sur trois défaites en quatre matches au T.D. Garden. Au-delà de la rivalité qui anime les deux franchises, opposées en finale de conférence en 2012, la rencontre du soir revêtait (enfin) un enjeu, celui de la course à la troisième place à l'Est. Boston, qui l'occupait déjà, l'a confortée (35-25).

Les Celtics ont manqué leur entame de match (3/15 aux tirs), à l'image d'Isaiah Thomas. Fait assez rare pour être souligné, le meneur All-Star n'avait pas marqué le moindre point à la mi-temps (12 au total, à 4/17). Menés de trois points à la pause (46-49), ils ont réussi un 11-0 dans le troisième quart-temps (57-52), avant que le Heat d'Hassan Whiteside, proche d'un quatrième triple-double cette saison (13 points, 15 rebonds, 8 contres), ne recolle.

Après dix changements de leader et neuf égalités, les locaux ont pris un avantage définitif à 6'44 du terme, sur un tir à deux points d'Evan Turner (84-82). Avec six joueurs à 12 points ou plus, dont un Tyler Zeller (12) précieux à mi-distance, ils ont ensuite déroulé malgré une adresse en-deça de leurs standards (40,6%).

1. Comme le nombre de tirs à trois points réussis par Miami, en treize tentatives (7,7%).

Retour à l'accueil