Crédit photo : Cyrille NGARIO, notre envoyé spécial à Toronto.
Crédit photo : Cyrille NGARIO, notre envoyé spécial à Toronto.

C’est un week-end pas comme les autres. Entre le 12 et le 14 février, les meilleurs joueurs de la NBA sont réunis à Toronto pour le All-Star Game. Voilà tout ce qu’il faut savoir sur cet événement mondial.

Et ceci n’est pas une exagération. Ce 65e All-Star Game, qui est le premier à se tenir en dehors du territoire américain, est accessible dans pas moins de 215 pays, et en 49 langues. En France, c’est la chaîne qatari BeIN Sports qui retransmettra en direct les principales attractions, dont l’incontournable match des All-Stars prévu ce dimanche 14 février à partir 2h30 du matin (heure française).

OĂą, comment, et Ă  quelle heure regarder le All-Star Game ?

Le programme sur BeIN Sports :

Dans la nuit du 12 février : NBA Rising Stars Challenge à partir de 3h du matin.

Dans la nuit du 13 février : Les trois concours – dunks, 3 points, et skills challenge – du Saturday Night à suivre à partir de 2h30 du matin.

Dans la nuit du dimanche 14 février : le All-Star Game 2016 en direct du Air Canada Center à partir de 2h30 du matin.

Pour ceux qui ne seraient pas abonnés à BeIN Sports, pas de panique. La NBA a pensé à vous. Pour suivre l’intégralité des festivités, il suffit de se rendre sur le site officiel de la NBA (ici) et de souscrire à l’offre spéciale NBA League Pass pour le All-Star Week-end à 11,99 dollars, soit moins de 10,60 euros. Ceux qui font le choix de cette option auront accès, en plus, au Celebrity Game (un match où les équipes seront coachés par Drake et Kevin Hart). Chaque match/concours est accessible en direct, ou à la demande. Et sur plusieurs supports (ordinateurs, consoles de jeu, téléphones, tablettes).

Que va-t-il se passer vendredi et samedi ?
Le premier match du week-end, dès vendredi, fait honneur à la jeunesse. Depuis l’an dernier, les meilleurs rookies (joueurs de première année, ndlr) et ceux qui sont dans leur 2e saison, s’affrontent dans un match opposants le Team US au Team World. Comprendre, les meilleurs espoirs américains contre les meilleurs espoirs internationaux. L’an dernier, l’équipe du reste du monde avait remporté la victoire (121-112) sous l’impulsion d’Andrew Wiggins, le joueur des Minnesota Timberwolves ayant été désigné MVP de la rencontre.

* Nerlens Noel étant blessé, Devin Booker, l'arrière des Phoenix Suns le remplace.

La soirée du samedi contient trois épreuves majeures.
Cette année, le Skills Challenge s’ouvre aux joueurs intérieurs. Et rien que pour ça, ça vaut le coup d’œil. Surtout quand on sait que Draymond Green est sur la liste des participants. Patrick Beverley (mise à jour : blessé à la cheville, Beverley sera remplacé par Emmanuel Mudiay, le rookie des Denver Nuggets) s'est emparé du trophée l'an passé. A Toronto, on voit bien Isaiah Thomas, qui offre une parfaite combinaison rapidité/talent, sur la ligne d’arrivée.

Le concours à 3 points est peut être une des compétitions les plus captivantes de ce All-Star Week-end. Stephen Curry - qui, avec 245 trois points inscrits cette saison avant le All-Star Game vient de pulvériser le précédent record de Ray Allen en 2006, et ses 172 tirs longue distance – va défendre son titre remporté l’an dernier. Klay Thompson, son coéquipier à Golden State, et finaliste l’an dernier, tentera de lui ravir la couronne. Attention également à J.J. Redick, qui est en feu en ce moment.

Le concours de dunks a retrouvé un peu de son dynamisme l’an dernier grâce aux incroyables envolées de Zach Lavine. Présent pour défendre son titre, l’arrière des Timberwolves trouvera sur son chemin le puissant Andre Drummond (les grands gabarits gagnent rarement cependant), Will Barton des Denver Nuggets, et le très bondissant Aaron Gordon du Magic d’Orlando. Ce dernier pourrait très bien créer la surprise. Mais Zach Lavine a de la dynamite dans les jambes, et fait figure de favori.

Dimanche, c'est le jour J
Bon. Ok. Les fans extrêmes de la NBA savent que le All-Star Game n’est qu’un match exhibition version XXL pendant lequel les joueurs ne défendent pratiquement pas, et en font parfois trop pour assurer le spectacle au détriment du jeu. Mais cette rencontre marque, quoiqu’on en dise, un moment particulier dans la saison. Celui où tous les mordus de la NBA, du fan occasionnel au plus absolu, ont l'opportunité de voir les meilleurs compétiteurs de la ligue s’amuser balle en main.

Et cette 65e édition aura forcément une saveur particulière, puisqu’il s’agit de la dernière apparition de Kobe Bryant, sa 18e sélection consécutive (Kareem Abdul-Jabbar détient le record avec 19). LeBron James et tous les joueurs présents pour cet événement savent qu’il s’agit d’un moment spécial. Et quand on voit les cinq majeurs des deux équipes…

Et les joueurs du banc :

*Pau Gasol remplacera Jimmy Butler, blessé au genou.

Blessé hier soir face à Milwaukee, le meneur de Washington John Wall pourrait lui aussi renoncer au match des étoiles. Le commissaire de la NBA Adam Silver devra trancher dans les prochaines heures.

On comprend très vite que le All-Star Game 2016 devrait tenir toutes ses promesses… et sera, espérons-le, compétitif.

All Star Week-end : tout ce qu'il faut savoir
All Star Week-end : tout ce qu'il faut savoir
All Star Week-end : tout ce qu'il faut savoir
All Star Week-end : tout ce qu'il faut savoir
All Star Week-end : tout ce qu'il faut savoir
All Star Week-end : tout ce qu'il faut savoir
All Star Week-end : tout ce qu'il faut savoir
All Star Week-end : tout ce qu'il faut savoir
Retour Ă  l'accueil