Après la sélection du sénégalais Gorgui Dieng des Minnesota Timberwolves, l'Afrique sera de nouveau représenté au Rising Stars Challenge avec deux joueurs  qui sont Clint Capela des Houston Rockets et Emmanuel Mudiay, meneur des Denver Nuggets.
Après la sélection du sénégalais Gorgui Dieng des Minnesota Timberwolves, l'Afrique sera de nouveau représenté au Rising Stars Challenge avec deux joueurs qui sont Clint Capela des Houston Rockets et Emmanuel Mudiay, meneur des Denver Nuggets.

L’excellent début de saison de Clint Capela (21 ans pour 2.08 m) n’est pas passé inaperçu. Le joueur de Houston a été sélectionné pour prendre part au Rising Stars Challenge. Né d'un père angolais et d'une mère congolaise, Clint Ndumba-Capela, qui a démarré le basket à l'âge de 13 ans représentera en quelque sorte le continent africain mais aussi la Suisse durant ce 65e week-end du All Star Game qui se déroulera à Toronto du 12 au 14 février prochain. C'est également le cas pour Emmanuel Mudiay (19 ans, 1.96 m), jeune meneur congolais (RDC) des Denver Nuggets, sélectionné pour le Rising Stars Challenge. Les deux joueurs évolueront ensemble sous les couleurs de la sélection internationale.

Clint Capela et Emmanuel Mudiay font partie des 20 joueurs nommés pour le «Rising Stars Challenge», le 12 février à Toronto. Cette rencontre mettra aux prises une sélection américaine des meilleurs «rookies » (1re année en NBA) et «sophomores» (2e année NBA) à son homologue composée de joueurs internationaux. C’est la première fois que deux joueurs d'origine africaine prennent part à un des événements du All-Star Week-end.

Le natif de Genève, qui évolue aux Houston Rockets depuis la saison 2014-2015, explose depuis le début de championnat. L’intérieur compile des statistiques de 7,1 points et 7,7 rebonds par match depuis l’entame de saison. Souvent aligné avec la superstar Dwight Howard dans le secteur intérieur de la franchise texane, Clint Capela a su imposer son jeu physique et très athlétique avec de nombreuses actions spectaculaires.

Pour le meneur congolais, natif de Kinshasa, drafté en 2015 à la 7e position par les Denver Nuggets, sa sélection n'est pas le fruit du hasard car pour sa première saison en NBA, il affiche une moyenne de 11.3 points, 3.3 rebonds et 5.6 passes en 33 rencontres.


Dans la formation internationale, les deux joueurs d'origine africaine feront équipe avec le Canadien Andrew Wiggins (Minnesota Timberwolves), ancien No 1 de la draft, ainsi qu’avec le Letton Kristaps Porzingis, qui déchaîne les passions depuis son arrivée aux New York Knicks l’automne dernier.

Retour Ă  l'accueil