Un joueur de Limoges retrouvé ivre dans le canapé d'un couple sans aucun lien avec lui

Un basketteur de Limoges a été interpellé dimanche après avoir été retrouvé ivre, dans le canapé d'un couple sans aucun lien avec lui, et résidant à plusieurs kilomètres de son domicile. Le joueur trentenaire, dont l'identité n'a pas été révélée, a été découvert dimanche matin par le couple stupéfait, vautré dans le canapé de leur appartement de Limoges, dont la porte n'était pas verrouillée. Ils ont appelé la police. Les circonstances précises dans lesquelles le joueur s'est retrouvé dans cet appartement n'étaient pas totalement claires lundi, mais l'intrus, encore en état d'ébriété au moment de son interpellation, était alors persuadé d'être rentré dans son propre appartement à Couzeix, à 6 km de là. Le basketteur, dont l'équipe avait été défaite la veille au soir à Antibes, a été placé en cellule de dégrisement, puis a été remis en liberté dimanche après-midi, avec une amende pour ivresse publique et manifeste. Le couple n'a pas souhaité porter plainte contre lui.

“Il s’est simplement trompé d’étage”

Limoges, champion en titre qui occupe une modeste 13e place au classement, a réagi à cette affaire, lundi en fin d’après-midi, et révélé l’identité du basketteur squatteur : il s’agit de l’arrière allemand Heiko Schaffartzik. “J’ai fait une grosse erreur. J’assume l’entière responsabilité de mes actes, a fait savoir celui qui plaide coupable dans un communiqué. Je tenais à m’excuser auprès de mes coéquipiers, des coachs, du club et de l’ensemble des supporters. Un joueur de haut niveau, se doit d’être exemplaire, ce qui n’a pas été mon cas. J’accepte par anticipation les sanctions que le club prendra. En tant que joueur du Limoges CSP, je dois être un exemple pour les jeunes, ce que je n’ai pas été et je m’en excuse.”

Le président du club champion d’Europe en 1993, Frédéric Forte, a condamné l’attitude de son joueur : “L’attitude d’Heiko n’est pas acceptable surtout vu le contexte actuel au sein du club. Maintenant, si je veux positiver, on peut aussi voir le fait que tout le monde est touché par cette mauvaise passe que le club traverse. On peut accepter une fois une erreur d’un joueur qui s’implique énormément pour le club, depuis son arrivée, tant sur le terrain qu’en dehors du terrain, mais pas 2 fois.” “


The Brain” a ensuite apporté une précision qui change quelque peu le scénario de cette rocambolesque histoire : “Contrairement à ce qui a été dit, je tenais à préciser que Heiko était dans le bon immeuble. Il s’est simplement trompé d’étage. Ce qui est déjà assez comique.”

Retour à l'accueil